PUBLICITÉ

Crise énergétique : un village allemand produit 100% de son électricité grâce aux éoliennes

Feldheim, 130 habitants, couvre ses besoins en électricité grâce à ses éoliennes.
Feldheim, 130 habitants, couvre ses besoins en électricité grâce à ses éoliennes. Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Feldheim, au sud de Berlin, a construit dès les années 90 un parc éolien suffisamment grand pour être complètement autonome en électricité.

PUBLICITÉ

Alors que l'Europe envisage l'hiver avec inquiétude, un village d'Allemagne a peut être la réponse. Dans les années 1990, un programme pilote a permis de mettre en service les premières éoliennes à Feldheim, au sud de Berlin. Ce village de 130 habitants est désormais autosuffisant sur le plan énergétique.

"Le parc éolien s'est développé au fil des ans. Nous avons maintenant 55 éoliennes en fonctionnement et l'électricité pour le réseau du village provient de ces éoliennes. En termes de chauffage, la chaleur provient d'une installation au biogaz qui a été installée en 2008", explique Kathleen Thompson, salariée d'une organisation éducative locale, le Forum des énergies nouvelles.

Là où ailleurs les éoliennes suscitent parfois l'opposition, à Feldheim elles sont une source de fierté.

"Nous cherchions un moyen de le faire et nous l'avons trouvé. Je peux dire, très honnêtement, que nous en sommes fiers", précise un habitants.

En Allemagne 21% de l'électricité provient du parc éolien. 23% au Royaume-Uni. En France cela ne représente qu'un peu plus de 7%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise énergétique : quel est le pire scénario qui puisse arriver cet hiver ?

E. Macron : la montée de l'extrême droite est un "mauvais vent" qui souffle sur l'Europe

Macron qualifie la montée de l'extrême droite de "vent mauvais" pour l'Europe