Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Le dialogue avance entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Rencontre entre les dirigeants de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan, de la France et du Conseil européen
Rencontre entre les dirigeants de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan, de la France et du Conseil européen   -   Tous droits réservés  LUDOVIC MARIN/AFP or licensors   -  

La configuration de la rencontre est historique : hier, en marge du lancement de la Communauté politique européenne, à Prague, l'Azerbaïdjan et l'Arménie ont repris le dialogue. En trente ans, Bakou et Erevan se sont affrontés lors de deux guerres pour le contrôle du Nagorny Karabakh et au mois de septembre, environ trois cents personnes ont été tuées lors des affrontements.

Mais la réunion incluait aussi la Turquie, allié de Bakou. Ankara n'avait aucune relation diplomatique avec l'Arménie depuis une trentaine d'années et les contacts ont repris il y a quelques mois seulement.

Dans sa déclaration à la presse, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a rapporté son message à Erevan : "_Assurez-vous que les relations entre vous et l’Azerbaïdjan atteignent un certain niveau de maturité et concluez un accord de paix._Dès que vous le ferez, il n’y aura pas de problème avec nous".

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian et le président azerbaïdjanais Ilham Aliev ont ensuite discuté avec Emmanuel Macron et Charles Michel, respectivement présidents de la France et du Conseil européen.

Charles Michel annonce l'envoi d'une mission civile de l'Union européenne en Arménie

L'Union européenne annonce d'ailleurs l'envoi d'une "mission civile" de deux mois, en octobre. Elle participera aux commissions de délimitation des frontières.