Fête nationale à Taïwan : la force n'est "absolument pas une option" face à la Chine

La garde d'honneur taiwanaise lors du défilé militaire de la fête nationale Taïwanaise
La garde d'honneur taiwanaise lors du défilé militaire de la fête nationale Taïwanaise Tous droits réservés Chiang Ying-ying / AP
Par Margaux Racaniere
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇹🇼 Dans son discours à l'occasion de la fête nationale taïwanaise, la dirigeante Tsai Ing-wen a réaffirmé l'engagement profond de l'île pour la démocratie, dans le contexte de tensions toujours plus importantes avec la Chine.

PUBLICITÉ

Taïwan célèbre ce lundi son 111ème anniversaire. Des milliers de personnes ont assisté aux célébrations de la fête nationale devant le palais présidentiel à Taipei.

Dans son discours, la dirigeante Tsai Ing-wen a réaffirmé l'engagement profond de l'île pour la démocratie, dans le contexte de tensions toujours plus importantes avec la Chine, qui ne reconnait pas Taiwan comme un état indépendant. "Nous ne laisserons pas de place pour les compromis" a-t-elle affirmé.

Elle a notamment fait le parallèle entre l'invasion de l'Ukraine par la Russie et le désir de longue date de la Chine de s'emparer de Taïwan. Elle a averti qu'une opposition militaire avec la Chine n'était absolument "pas une option" et allait seulement approfondir les différends entre les deux camps.

Une journée de célébration

La journée nationale de Taïwan , surnommée "double Ten" en raison de sa tenue le 10 octobre, est aussi un moment de célébration de la résilience de Taïwan, de sa démocratie et de son économie. Une grande parade militaire est organisée devant le palais présidentiel à Taipei. Des danses populaires, des concerts et des démonstrations d'arts martiaux sont organisées pendant la journée.

Elle célèbre le soulèvement du 10 octobre 1911, qui a fini par entraîner la chute de la dynastie Qing et la fondation de la République chinoise présidée par Sun Yat-sen.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Chine : Xi Jinping obtient un troisième sacre et place ses alliés au sommet du Parti communiste

Taïwan : nouvelle visite d'une personnalité politique américaine

L'armée taïwanaise exhibe ses capacités de défense antiaérienne