Menace nucléaire russe : ruée sur les pastilles d'iode en Finlande

Access to the comments Discussion
Par Euronews
tablettes d'iode
tablettes d'iode   -   Tous droits réservés  THIERRY ROGE/AFP

Les pastilles d'iode ont été prises d'assaut dans les pharmacies d'Helsinki ce mardi. Le ministère finlandais des Affaires sociales et de la santé a en effet recommandé à la population de moins de 40 ans de se procurer des comprimés d'iodure de potassium à titre préventif en cas de risque de radiation nucléaire.

Résultat : les stocks se sont rapidement épuisés dans la capitale.

"Je suis venu à cause de l'avis du ministère, j'ai pensé qu'il n'avait pas l'habitude de publier de telles recommandations, donc il y avait sans doute une raison. Je suis venu voir si je pouvais en trouver, mais il n'y en avait pas", témoigne cet habitant d'Helsinki.

"P_our les personnes de moins de 40 ans, il est bon d'être préparé et de se procurer de l'iode pour l'avoir à la maison. S'il y a un risque de radiation, un comprimé par personne est une dose suffisante_", indique cette spécialiste du ministère de la santé finlandaise.

La Finlande se tient donc prête à toute éventualité, même si le risque d'attaque nucléaire de la part de la Russie reste faible, selon les services de renseignements occidentaux.