"Toute utilisation d'armes nucléaires aurait des conséquences sans précédent"

Access to the comments Discussion
Par Shona Murray  & Euronews
L'ambassadeur américaine auprès de l'OTAN Julianne Smith
L'ambassadeur américaine auprès de l'OTAN Julianne Smith   -   Tous droits réservés  Euronews

Les Etats-Unis n'accepteront aucune menace nucléaire russe. Quelques heures avant la réunion mercredi à Bruxelles des ministres de la Défense de l’OTAN, l'ambassadeur américaine auprès de l’Alliance assure que la réponse des Alliés sera sérieuse.

"Nous avons fait savoir directement aux Russes que toute utilisation d'armes nucléaires aurait des conséquences sans précédent", précise la représentante américaine, Julianne Smith.

Mais elle ajoute, qu’elle et ses collègues de Washington ne voient pas "d'indication que la Russie se prépare à utiliser des armes nucléaires."

L'Alliance organisera la semaine prochaine un exercice de dissuasion nucléaire, alors que le président russe, Vladimir Poutine, menace de recourir à l'arme atomique.

L'OTAN assure que les Alliés vont répondre aux besoins urgents de l'Ukraine dont la mise en place d'un système avancé de défense aérienne et des moyens supplémentaires, compte tenu de l'escalade de la guerre menée par la Russie.

Pour le secrétaire général de l'Alliance, les dernières attaques russes contre des civils à Kyiv et dans d'autres villes ukrainiennes symbolisent l'échec du Kremlin.

"Le président (Vladimir) Poutine échoue en Ukraine. Ses tentatives d'annexion, de mobilisation partielle et sa rhétorique nucléaire irresponsable constituent l'escalade la plus importante depuis le début de la guerre. Et cela montre que la guerre ne se déroule pas comme prévu", assure Jens Stoltenberg.

Après des mois de livraisons à l'Ukraine, l'épuisement des stocks d'armes inquiète l'OTAN. Les ministres de la Défense évoqueront les moyens de reconstituer des réserves et de maintenir l'approvisionnement auprès des forces ukrainiennes.