Sixième semaine de manifestation en Iran, le soutien à l'international se poursuit

Main d'une manifestantes lors d'une marche de soutien à l'Iran organisée à Washington aux Etats-Unis - 22.10.2022
Main d'une manifestantes lors d'une marche de soutien à l'Iran organisée à Washington aux Etats-Unis - 22.10.2022 Tous droits réservés Jose Luis Magana/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

?? Le ministère de l’Intérieur iranien affirme de son côté que les "émeutes" vivent "leur derniers jours".

PUBLICITÉ

En Iran, les semaines passent mais la colère ne faiblit pas. Depuis un mois et demi le pays est secoué par d'importantes manifestations déclenchées par la mort de Masha Amini, quelques jours après son arrestation par la police des mœurs, au motif d'un voile mal porté.

Selon Iran Human Rights, le 17 octobre dernier au moins 215 personnes dont 27 enfants, principalement des manifestants mais aussi des membres des forces de sécurité, ont été tuées lors des protestations.

Le ministère de l’Intérieur a, de son côté, affirmé samedi que ce qu'il appelle les "émeutes" s'apprêtaient à prendre fin. "Il y a quelques rassemblements dans des universités, avec de moins en moins de gens. Les émeutes connaissent leurs derniers jours", a déclaré le vice-ministre du ministère, cité par l'agence officielle Irna.

La voix du peuple iranien par-delà l'Iran

La mobilisation ne semble à connaître pas de frontière. Des milliers de personnes, dont beaucoup d’Iraniens et d’Iraniennes, ont défilé dans la capitale américaine Washington au cri "Women, Life, Freedom", "Femme, vie, liberté" en français.

À quelques pas du cortège, un manifestant raconte : "Mes frères et ma sœur restés en Iran, sont dans la rue, ils se battent pour leur vie. Je suis dans un pays libre et c'est mon devoir de parler."

À Berlin en Allemagne, une marche a ressemblé ce samedi quelques 80 000 personnes selon un porte-parole de la police. "Aujourd’hui, des milliers de personnes affichent leur solidarité aux courageuses femmes et aux manifestants en Iran", a salué la ministre de la famille allemande, l’écologiste Lisa Paus, sur Twitter. "Nous serons votre voix", a-t-elle ajouté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Six semaines après la mort de Masha Amini, les manifestations continuent en Iran et dans le monde

Evin Incir : "Nous devons renforcer nos sanctions si l'oppression en Iran ne prend pas fin"

L’Iran et les États-Unis procèdent à un échange de prisonniers