Guerre en Ukraine : l'hôpital d'Izioum se prépare à affronter l'hiver

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AP
Le chirurgien Youri Kuznetsov au sous-sol de hôpital d'Izioum qui a été utilisé comme un bloc opératoire, 17/09/2022
Le chirurgien Youri Kuznetsov au sous-sol de hôpital d'Izioum qui a été utilisé comme un bloc opératoire, 17/09/2022   -   Tous droits réservés  AP

Après avoir survécu à six mois d'occupation russe, le personnel médical de l'hôpital d'Izioum se prépare à affronter l'hiver. C'est le seul établissement médical à être resté ouvert lorsque les troupes russes ont envahi cette ville de l'est de l'Ukraine.

Le chirurgien Youri Kuznetsov et son équipe sont considérés comme des héros par leurs patients, pour avoir continué à aider ceux qui en avaient besoin.

"Nous ne dormions que deux heures. Il faisait très froid. La température était de 3 ou 4 degrés. Nous devions chauffer les solutions avec notre corps pour les utiliser", explique Youri Kuznetsov. 

Des opérations au sous-sol

Les opérations chirurgicales ont été transférées au sous-sol de l'hôpital dès les premiers jours de la guerre pour éviter les frappes aériennes et les bombardements d'artillerie.

"Tout le monde avait fui. L'hôpital était vide. Mais ces gens sont restés ici dans le sous-sol et ont sauvé des vies. Tout le monde à Izioum connaissait l'existence de ce lieu, quand ils avaient besoin ils venaient frapper à la porte. Ces personnes sont en mission. Tout le monde ne pourrait pas y arriver", dit Vadym Nazarov, un des patients de l'hôpital. 

Des blessures

Izioum est repassé sous contrôle ukrainien le mois dernier au cours d'une contre-offensive qui a porté un coup aux objectifs militaires des forces russes. Mais les blessures physiques et mentales causées par la guerre prendront beaucoup plus de temps à guérir.