Zelensky accuse la Russie de retarder "délibérément" les exportations de céréales ukrainiennes

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, le 8 septembre 2022.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, le 8 septembre 2022.   -   Tous droits réservés  Genya Savilov/AFP or licensors

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé vendredi la Russie de retarder "délibérément" le passage des navires chargés de céréales ukrainiennes, un approvisionnement vital pour de nombreux pays d'Afrique et d'Asie. "Plus de 150 navires sont dans une file d'attente pour remplir les obligations contractuelles d'approvisionnement de nos produits agricoles. Il s'agit d'une file d'attente artificielle, apparue uniquement parce que la Russie retarde délibérément le passage des navires", a déclaré M. Zelensky dans une vidéo. Selon lui, la Chine, l'Egypte, le Bangladesh, l'Indonésie, l'Irak, le Liban ou les pays du Maghreb sont parmi les Etats affectés par ces retards affectant "environ trois millions de tonnes d'aliments".

La Russie et l'Ukraine s'étaient mis d'accord en juillet pour reprendre les exportations de céréales ukrainiennes, stoppées depuis le début de la guerre, après un accord parrainé par l'ONU et la Turquie. La Russie a par la suite critiqué cet accord, affirmant que ses propres exportations étaient entravées par les sanctions.

De "bons résultats" de l'armée ukrainienne vers Kherson

Sur le terrain militaire, le président ukrainien s'est félicité vendredi des "bons résultats" de son armée face aux troupes russes dans la région de Kherson, dans le sud du pays, où Kiev revendique avoir repris des dizaines de localités et récupéré des armes russes.

"Merci également aux soldats de la 60e brigade d'infanterie séparée, dont les unités affichent de bons résultats dans la région de Kherson", a indiqué M. Zelensky dans une vidéo, annonçant la capture de plus de 30 blindés, d'un millier de projectiles pour chars et de trois pièces d'artillerie.