EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Il fonce dans la foule et tue six personnes : un Américain risque la prison à vie

L'Américain Darrell Brooks reconnu coupable d'homicides volontaires
L'Américain Darrell Brooks reconnu coupable d'homicides volontaires Tous droits réservés Mike De Sisti/The Milwaukee Journal Sentinel
Tous droits réservés Mike De Sisti/The Milwaukee Journal Sentinel
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aux Etats-Unis, l'homme qui avait foncé en voiture dans une parade de Noël faisant 6 morts et des dizaines de blessés a été reconnu coupable.

PUBLICITÉ

Un homme ayant tué six personnes après avoir foncé en voiture sur une foule lors d'une parade de Noël aux Etats-Unis en 2021 a été reconnu coupable d'homicides volontaires mercredi par un jury, à l'issue d'un procès dont il a régulièrement perturbé les audiences.

La juge Jennifer Dorow a lu les 76 chefs d'inculpation retenus contre Darrell Brooks, 40 ans, qui a longuement gardé la tête baissée.

Le jury l'a reconnu coupable de l'ensemble des accusations: homicides volontaires, mise en danger de la sécurité publique et délit de fuite notamment. Dans l'Etat du Wisconsin, où s'est tenu le procès, les homicides volontaires sont obligatoirement sanctionnés par la prison à vie.

Darrell Brooks n'a pas voulu d'avocat et s'est représenté lui-même.

A plusieurs reprises, il a interrompu le procès et eu des différends avec la juge, qui l'a alors transféré dans une autre salle.

L'an dernier, il avait projeté son véhicule sur la foule à Waukesha, dans le Wisconsin, où se tenait une parade annuelle de Noël, peu après avoir été impliqué dans une dispute conjugale à proximité.

Dans sa course folle, Darrell Brooks avait aussi fait des dizaines de blessés.

Six personnes ont été tuées, dont un enfant.

"Brûle en enfer, gros con", a crié quelqu'un dans la salle mercredi avant d'être expulsé.

Darrell Brooks a un lourd passé judiciaire. Il avait notamment été inculpé en 2020 pour mise en danger d'autrui après avoir tiré sur son neveu lors d'une altercation.

L'année suivante, il avait de nouveau été poursuivi pour avoir frappé et tenté d'écraser la mère de son enfant. Il avait été libéré quelques jours plus tard en payant une caution de 1.000 dollars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"