EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Inna Chevchenko, figure de proue du mouvement Femen : "les Ukrainiens n'abandonneront pas le combat"

Inna Chevchenko, leader du mouvement féministe Femen, en visite à Bruxelles
Inna Chevchenko, leader du mouvement féministe Femen, en visite à Bruxelles Tous droits réservés Friends of Europe
Tous droits réservés Friends of Europe
Par Méabh Mc Mahon
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'invasion russe a unifié l'Ukraine. Des civils ordinaires, tels que des boulangers, des médecins, et des enseignants, se sont transformés en soldats. Pour les représentantes du mouvement Femen, "les Ukrainiens n'abandonneront jamais le combat".

PUBLICITÉ

Tandis que la guerre menée par la Russie en Ukraine continue, les Ukrainiens tentent de survivre aux attaques et aux coupures d'eau et d'électricité. 

Présente à un événement organisé par "Les Amis de l'Europe" à Bruxelles, Inna Chevchenko, le visage du mouvement féministe ukrainien Femen, a expliqué pourquoi les Ukrainiens n'abandonneront jamais le combat.

"Les Ukrainiens meurent littéralement aujourd'hui en raison de leur choix, pour avoir le courage de devenir un pays démocratique, pour avoir le courage de se dissocier du modèle mondial russe et se battre pour leur droit de devenir vraiment un pays démocratique européen indépendant. C'est l'origine de cette guerre. C'est la raison pour laquelle Vladimir Poutine a attaqué l'Ukraine", a-t-elle déclaré.

La militante féministe a déclaré qu'elle s'attendait à ce qu'une attaque survienne, et que cela faisait des années qu'elle mettait le monde en garde contre une trop grande tolérance envers Vladimir Poutine. Inna Chevchenko affirme que la guerre a unifié le pays et transformé des chanteurs, des boulangers, des médecins et des professeurs en soldats. 

"Il y a une souffrance de toute la nation, mais aussi une résistance collective et puissante", assure-t-elle. "Les Ukrainiens savent que si la Russie arrête de se battre contre les Ukrainiens, il n'y a plus de guerre. Si les Ukrainiens cessent de se battre, il n'y a plus d'Ukraine."

Le mouvement féministe Femen réitère sa demande à l'Union européenne d'obtenir plus de moyens financiers et militaires afin de pouvoir faire face à l'invasion menée par la Russie.

Journaliste • Laura Vandormael

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : la situation au 31 octobre, cartes à l'appui

Ukraine : "attaque massive" russe contre des installations énergétiques dans plusieurs régions

Guerre en Ukraine : la Russie suspend l'accord sur les exportations de céréales