PUBLICITÉ

France : un corps sans vie découvert dans les immeubles effondrés à Lille

Un pompier au milieu des gravats après l'effondrement de deux immeubles à Lille 12/11/22
Un pompier au milieu des gravats après l'effondrement de deux immeubles à Lille 12/11/22 Tous droits réservés SAMEER AL-DOUMY/AFP or licensors
Tous droits réservés SAMEER AL-DOUMY/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd si un étudiant, rentré chez lui vers 3 heures du matin, n'avait pas appelé les pompiers après avoir constaté des anomalies sur la façade.

PUBLICITÉ

Les secours ont retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche le corps sans vie d'une victime dans les décombres de deux immeubles qui s'étaient effondrés samedi matin en plein centre de Lille, probablement celui d'un médecin porté disparu.

Selon le commandant des opérations de secours, Stéphane Beauventre, "il y a beaucoup de convergence pour qu'on soit sur la personne qu'on recherchait depuis ce midi", un médecin de 45 ans, qui s'était vu prêter un appartement dans l'immeuble pour le week-end.

"Son corps est parti à l'institut médico-légal. Il sera clairement identifié par la suite", a-t-il précisé.

La victime a été localisée peu avant 1h30 du matin, a indiqué une source policière. La préfecture a confirmé la découverte d'une personne décédée.. 

Deux petits immeubles s'étaient effondrés samedi matin dans le centre-ville de Lille, dans le nord de la France. Une personne avait été sortie blessée des décombres, mais un médecin était encore porté disparu. Le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd si un étudiant, rentré chez lui vers 3 heures du matin, n'avait pas appelé les pompiers après avoir constaté des anomalies sur la façade. Le bâtiment évacué en pleine nuit s'est effondré au petit matin entraînant dans sa chute l'immeuble voisin.

60 pompiers ont été déployés après l'effondrement des deux immeubles. 

Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui" et diligenté "une expertise judiciaire".

Selon le ministre délégué au Logement, Olivier Klein, qui se rendra à Lille lundi, cet immeuble n'était pas "frappé d'insalubrité".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Journée “prisons mortes” en France suite à l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

Attaque à l'arme blanche à Paris : trois blessés, un suspect interpellé

Réveillon du Nouvel An : dispositif de sécurité renforcé en France