PUBLICITÉ

A vélo, de Paris à Doha : le pari fou de deux Français venus assister au Mondial au Qatar

Les deux Français arrivant à Doha en vélo
Les deux Français arrivant à Doha en vélo Tous droits réservés JACK GUEZ/AFP or licensors
Tous droits réservés JACK GUEZ/AFP or licensors
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux Français, Mehdi Balamissa et Gabriel Martin, ont parcouru 7 000 kilomètres à vélo depuis Paris. Un périple sur plus de trois mois à travers l'Europe, la Turquie, Israël, la Jordanie puis l'Arabie saoudite.

PUBLICITÉ

Ils sont arrivés à temps à Doha pour le début de la Coupe du monde de football au Qatar.

Deux Français, Mehdi Balamissa et Gabriel Martin, ont parcouru 7 000 kilomètres à vélo depuis Paris. Un périple sur plus de trois mois à travers l'Europe, la Turquie, Israël, la Jordanie puis l'Arabie saoudite.

Les deux cyclistes ont dû s'armer de courage pour affronter des terrains désertiques assez inhospitaliers : 

"C'est très difficile, parfois pendant plus de cent kilomètres on a aucun point de ravitaillement. On est tout seul, il y a rien autour de nous, et alors quand on se retrouve pris dans une tempête de sable, toutes les raisons sont là pour qu'on arrête et qu'on descende du vélo, mais non il faut continuer, parce qu'on sait pourquoi on fait tout ça", souligne Mehdi Balamissa.

Ce pari fou était aussi l'occasion pour les deux hommes d'envoyer un message écologique avant un Mondial très décrié pour son empreinte carbone :

"Évidemment quand on voyage à vélo ce n'est pas neutre ; c'est neutre en carbone évidemment, mais pas neutre dans la façon dont on voyage, et de la communication qu'on mène, donc forcément, il y avait un message écologique derrière, et on est fier de pouvoir porter les valeurs de la mobilité durable jusqu'à Doha", explique Gabriel Martin.

Les fonds récoltés en ligne par ces deux supporters des Bleus seront reversés à une association qui souhaite initier des jeunes de quartier au voyage à vélo.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Journée de la Terre : exemple de lutte contre la pollution plastique au Guatemala

Le spectacle des cerisiers fleuris a débuté au Japon

Mexique : le pays en proie à des feux de fôrets