A Bakhmout, sous les feux de l'ennemi, les Ukrainiens vulnérables fuient la ville

Des soldats ukrainiens sur la ligne de front près de Bakhmout
Des soldats ukrainiens sur la ligne de front près de Bakhmout Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie affirme avoir capturé quelques localités dans l'est de l'Ukraine, désireuse de remporter une victoire après une série de revers. Les combats les plus intenses se déroulent actuellement à Bakhmout.

PUBLICITÉ

La Russie affirme avoir capturé quelques localités dans l'est de l'Ukraine, désireuse de remporter une victoire après une série de revers.

Les combats les plus intenses, avec l'appui des mercenaires de Wagner, se déroulent actuellement à Bakhmout.

Les personnes âgées et les handicapés sont aidés par des volontaires pour quitter la zone en train alors que la guerre s'intensifie.

"C'est effrayant. Seuls les morts n'ont pas peur, ironise Georgiy, un employé de l'organisation Vostok-SOS, qui transporte des habitants. Et nous voulons encore vivre. Personne n'a besoin d'un travailleur mort du service qui évacue les gens. Tant que nous sommes en vie, nous pouvons aider."

"Les quatre derniers jours ont été insupportables, confie Alla, une habitante de Chasiv Yar, qui se rend avec son mari à Dnipro chez des proches. Les projectiles vont et viennent, les roquettes. L'appartement des enfants a été détruit, il n'y a plus d'appartement. Très dur émotionnellement".

 L'évacuation intervient alors que Bakhmout a été surnommé "le hachoir à viande" en raison de la brutalité de la guerre de tranchées, des duels d'artillerie et des assauts frontaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kyiv dément que la prise d'Avdiivka a fait des "centaines" de prisonniers

Ukraine : l'armée peine à recruter, la mobilisation pourrait être renforcée

La Russie augmente le budget de son armée