EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Kyiv veut exclure Moscou du Conseil de Sécurité

Dmytro Kuleba
Dmytro Kuleba Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec Agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que les combats s'intensifient dans l'Est ukrainien, un sommet pour la paix pourrait se tenir à la fin du mois de février avec Antonio Guterres comme possible médiateur.

PUBLICITÉ

Alors que les combats s'intensifient dans l'Est ukrainien, un sommet pour la paix pourrait se tenir à la fin du mois de février avec Antonio Guterres comme possible médiateur.

C'est en tout cas, le souhait formulé par le ministre ukrainien des affaires étrangères. Kiev, par la voix de son représentant a fait savoir dans un communiqué ce lundi son souhait de voir Moscou exclu du fauteuil de membre permanent du conseil de sécurité. Une place que Dmytro Kuleba estime "illégitime".

Cependant, cette requête a peu de chance d'aboutir, la Russie pouvant utiliser son droit de véto. 

Trois militaires russes tués

Cette demande intervient alors que Moscou vient de subir une attaque de drones ukrainiens dans une base militaire du pays, la même déjà attaquée le 5 décembre dernier. Trois militaires russes ont été mortellement touchés par les débris d'un drone ennemi a annoncé le Ministère Russe de la défense. Fin octobre, des drones ukrainiens avaient visé les installations russes de la baie de Sebastopol, en Crimée. 

Pendant ce temps, Vladimir Poutine a approuvé l'octroi de passeports aux habitants des quatre régions ukrainiennes annexées par la Russie : Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijia. Une stratégie de russification qui se poursuit depuis les premiers passeports distribués en juin dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Les bombardements se poursuivent dans le Donbass

Ukraine : Dmytro Kuleba souhaite un sommet pour la paix d'ici fin février à l'ONU

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes