Allemagne : la ministre de la défense sous pression après une vidéo de vœux "ratée"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
La ministre de la défense allemande Christine Lambrecht, le 08/10/2022
La ministre de la défense allemande Christine Lambrecht, le 08/10/2022   -   Tous droits réservés  Mindaugas Kulbis/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.

La ministre allemande de la défense sous pression après la publication de cette vidéo de vœux du Nouvel An Enregistré sur téléphone portable, son discours est à peine compréhensible dénoncent ses détracteurs. La ministre y apparaît dans le centre de Berlin, décoiffée par des bourrasques de vent, en train d'évoquer la guerre en Ukraine entre deux explosions de pétards et de feux d'artifices.

L'opposition conservatrice appelle même à la démission de Christine Lambrecht. Le vice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, Johann Wadephul, estime que sa position n'est plus tenable. "Elle ne comprend pas qu'elle n'apparaît pas en tant que Christine Lambrecht lorsqu'elle fait une telle vidéo, mais en tant que commandant en chef de l'armée allemande, en tant que représentante d'un élément central de ce gouvernement, en tant que représentante de l'Allemagne à l'étranger également", dénonce-t-il.

Les critiques émanent également de la presse. Bild, le quotidien le plus lu du pays évoque ainsi un discours honteux. "Une guerre fait rage au milieu de l'Europe. J'ai pu en tirer de nombreuses impressions particulières", glisse la ministre au sujet de l'invasion russe, évoquant "beaucoup, beaucoup de rencontres avec des gens intéressants et formidables". "Pour cela, je dis un grand merci".

"Les doutes quant à son aptitude à occuper ce poste existent depuis longtemps. Il est désormais temps que le chancelier en tire les conséquences", fustige aussi le quotidien berlinois Tagesspiegel. 

Le porte-parole du ministère de la Défense s'est contenté d'affirmer qu'il s'agissait d'une "vidéo privée", réalisée sans "ressource officielle".

"C'est tellement insupportablement sourd. 'Il y a la guerre en Europe' - alors que je suis debout au milieu des feux d'artifice du nouvel an. Boom. 'Il y a la guerre en Europe'... pour moi, cela signifie rencontrer des gens formidables". Ont-ils perdu la tête à Berlin ?", s'indigne cette spécialiste en politique internationale.

La ministre a accumulé les déconvenues en 2022, s'attirant régulièrement moqueries et critiques comme lorsqu'elle avait annoncé l'envoi de milliers de casques à des Ukrainiens qui attendaient de l'Allemagne des livraisons d'armes lourdes.