Congrès américain : 3ème jour de vote et toujours pas de "speaker"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Vue extérieure sur le Congrès des Etats-Unis
Vue extérieure sur le Congrès des Etats-Unis   -   Tous droits réservés  Susan Walsh/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.

La 8ème puis la 9ème tentative du républicain Kevin McCarthy pour présider la Chambre des représentants des États-Unis ont de nouveau échoué ce jeudi.

Au moins 11 membres de son parti ont voté pour d'autres candidats.

Le candidat avait pourtant fait de nouvelles concessions face aux revendications des élus frondeurs, de la mouvance trumpiste. Ces derniers accusent Kevin McCarthy d'être trop modéré.

L'élection du "speaker", le troisième personnage le plus important de la politique américaine après le président et le vice-président, nécessite une majorité de 218 voix. Kevin McCarthy plafonne pour le moment à 201.

Combien de temps sa candidature sera-t-elle viable? L'élu de Californie ne dispose pas de concurrent crédible. Seul le nom du chef de groupe Steve Scalise circule comme possible alternative, sans que ses chances ne semblent sérieuses.

La Chambre continuera à voter jusqu'à ce qu'un président soit élu. Cela pourrait s'étendre sur plusieurs semaines : en 1856, les élus du Congrès ne s'étaient accordés qu'au bout de deux mois et 133 tours.