Frappes russes sur l'Ukraine : le bilan s'alourdit à Dnipro, nouvelles coupures de courant

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Une femme évacuée d'un immeuble bombardé à Dnipro
Une femme évacuée d'un immeuble bombardé à Dnipro   -   Tous droits réservés  Yevhenii Zavhorodnii/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.

Les recherches se poursuivaient ce dimanche pour retrouver des survivants et des corps dans les ruines d'un immeuble de Dnipro touché la veille par un missile russe dans l'est de l'Ukraine.

Un dernier bilan, qui devrait encore s'alourdir, faisait état de 29 morts, dont un enfant, de 73 blessés et d'une quarantaine de disparus. Le gouvernement ukrainien a accusé les forces russes d’avoir utilisé un missile à haute précision capable d'infliger de lourdes pertes.

"Est-il possible d'arrêter la terreur russe ? Oui, c'est possible. Peut-on le faire autrement que sur le champ de bataille en Ukraine ? Malheureusement, non. De quoi avons nous besoin ? Des armes que nos partenaires ont dans leurs entrepôts et que nos guerriers attendent", a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Outre Dnipro, les bombardements russes ont visé samedi plusieurs régions ukrainiennes. Les frappes ont à nouveau ciblé les infrastructures énergétiques occasionnant de nouvelles coupures de courant sur l'ensemble du territoire, notamment dans les régions de Kharkiv et de Lviv. Pour les Ukrainiens, l'hiver sera long et douloureux.