EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

5 morts après le passage du cyclone Gabrielle en Nouvelle Zélande

Dans cette image publiée par les forces de défense néo-zélandaises le mercredi 15 février 2023, une route entre Napier et Wairoa est emportée par les eaux de crue.
Dans cette image publiée par les forces de défense néo-zélandaises le mercredi 15 février 2023, une route entre Napier et Wairoa est emportée par les eaux de crue. Tous droits réservés HOGP/AP
Tous droits réservés HOGP/AP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après le passage du cyclone Gabrielle en Nouvelle-Zélande, priorité aux zones isolées: les autorités, débordées, ont déployé jeudi l'armée pour acheminer eau, vivres et carburant, et accepté finalement les offres d'aides venues de l'étranger.

PUBLICITÉ

Après le passage du cyclone Gabrielle en Nouvelle-Zélande, priorité aux zones isolées: les autorités, débordées, ont déployé jeudi l'armée pour acheminer eau, vivres et carburant, et accepté finalement les offres d'aides venues de l'étranger.

5 corps ont déjà été retrouvés, mais le bilan pourrait encore s'alourdir, selon les autorités. Le Premier Ministre Chris Hipkins a déclaré lors d'une conférence de presse: "malheureusement, la police confirme que le nombre de morts causés par le cyclone s'élève actuellement à cinq. Il y a encore des victimes pour lesquels la police a de graves inquiétudes et nous devons être préparés à la probabilité qu'il y ait plus de morts."

Plus de 100 000 foyers étaient toujours sans électricité sur l'île du Nord, où vivent plus des trois quarts des cinq millions d'habitants du pays. Plus de 10 000 personnes ont été déplacées. Beaucoup d'entre elles attendent des nouvelles de leurs proches. Selon la police, 1 400 personnes sont toujours injoignables.

"C'est un événement traumatique", a souligné jeudi le Premier Ministre. _"C'est un très grand défi de restaurer les infrastructures aussi vite que possible, nous devons reconnaître que nous sommes devant un long chemin de croix._Il n'y a pas de solution miracle. Nous pourrions faire travailler les bulldozers 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il faudrait quand même du temps pour rétablir les liaisons routières", a-t-il fait valoir.

Le cyclone Gabrielle s'est formé le 8 février au large de la côte nord-est de l'Australie, dans la mer de Corail. De nouvelles précipitations sont attendues jeudi, compliquant les efforts de sauvetage et de remise en état des régions affectées. Selon les scientifiques, le cyclone a été exacerbé par des mers exceptionnellement chaudes, sous l'effet conjugué du changement climatique et du phénomène La Niña.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cyclone en Nouvelle-Zélande : 4 morts, 300 personnes secourues sur les toits

Nouvelle-Zélande : le cyclone Gabrielle a frappé le nord de l'archipel

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie