Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ? Cinquante ans après, la mort du poète chilien reste un mystère

Pablo Neruda à Paris après avoir reçu le prix Nobel de littérature 1971
Pablo Neruda à Paris après avoir reçu le prix Nobel de littérature 1971 Tous droits réservés -/AFP
Tous droits réservés -/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans un rapport rendu mercredi dernier, deux experts assurent ne pas avoir pu déterminer si le poète chilien Pablo Neruda, Prix Nobel de littérature et fervent opposant au régime de Pinochet, était mort empoisonné ou non.

PUBLICITÉ

Pablo Neruda est-il mort empoisonné? Depuis qu'un groupe d'expert internationaux a découvert la bactérie du botulisme dans le corps du Prix Nobel de littérature, le débat refait surface.

Rodolfo Reyes, neveu et avocat du poète, estime que les résultats de ce nouveau rapport ne laissent aucun doute: "cette bactérie n'aurait jamais dû se trouver dans le corps de Pablo Neruda. Et pour nous, comme pour tous ceux qui ne sont pas médecins, cela signifie que Pablo Neruda a été assassiné."

Manuel Araya, le chauffeur de l'écrivain chilien, défend également la thèse d'un empoisonnement par une possible injection la veille de son départ pour le Mexique: "Neruda me dit: "je brûle à l'intérieur, Manuel, je brûle". Je me suis approché de lui et j'ai baissé son manteau pour l'examiner, et il a dit qu'il avait là une petite tache, deux doigts sous le cœur. C'était une tache rouge, comme quand quelqu'un vous pique, et laisse un bouton."

Le panel d'experts venus du Canada, du Danemark et du Chili a analysé les résultats de prélèvements sur les restes du poète dont le corps avait été exhumé en avril 2013 de la crypte où il reposait depuis 1992. Les résultats de leur enquête ont été transmis à la justice chilienne, qui doit statuer sur l'affaire.

Le régime militaire d'Augusto Pinochet a toujours affirmé que Pablo Neruda était mort d'une aggravation subite du cancer de la prostate. Un diagnostic rejeté depuis 2017.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Chili : une semaine après Pâques, certains catholiques célèbrent la fête de Cuasimodo

Chili : vague de chaleur et incendies meurtriers

La mort de Pablo Neruda livre ses secrets