Au Mobile World Congress de Barcelone, un pas de plus vers la science-fiction

Un simulateur de vol au Mobile World Congress de Barcelone (27/02/2023)
Un simulateur de vol au Mobile World Congress de Barcelone (27/02/2023) Tous droits réservés Joan Mateu Parra/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Marta Rodriguez MartinezEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La grand messe de la téléphonie mobile se tient cette semaine à Barcelone. L'occasion de découvrir les technologies de demain comme la 6G dont l'émergence est déjà prévue pour 2030.

PUBLICITÉ

La grand messe de la téléphonie mobile se tient cette semaine à Barcelone. L'occasion de découvrir les technologies de demain : des interventions chirurgicales pratiquées à distance, des applications qui vous identifient grâce à vos battements du cœur ou ne pas perdre le signal de son téléphone dans un ascenseur.

Tout cela ressemble plus ou moins à de la science-fiction, mais c'est plus proche qu'on ne l'imagine. Le Mobile World Congress a fixé l'émergence de la 6G pour 2030.

L'Agence spatiale européenne s'y intéresse déjà, comme l'explique Xavier Lobao Pujolar, chef de la division des futurs projets télécoms de l'ESA : _"Lorsque j'ai commencé à faire la proposition, les gens étaient choqués car ils disaient que la 6G n'était pas définie. Comment allez-vous lancer un satellite s'il nous manque des informations ? Ma réponse est que nous ne savons pas. Nous voulons encore contribuer à la définition de la 5G. Ce que nous connaissons, c'est un certain nombre de technologies. Et avec cela, nous construisons un satellite expérimental, un peu comme un laboratoire qui, au lieu d'être au sol, est en orbite afin que nous puissions le tester de manière réaliste avec les réseaux terrestres terrestres."
_

Par rapport à aujourd'hui, la 6G permettra de multiplier par dix la vitesse de transmission des données.

Selon les experts, cette accélération constituera un levier pour réduire la consommation d'énergie et ainsi développer un avenir numérique plus vert et durable :

"Vous n'avez pas besoin de passer trop de temps à recalculer ou à collecter manuellement des données", explique Nicolas Kourtellis, co-directeur de Telefónica Research.

"Pour être honnête, nous sommes encore à un stade précoce, mais Huawei a déjà commencé à investir dans la 6G depuis 2017 quand la 5G n'avait pas encore commencé son déploiement commercial. Il y a encore des débats sur l'architecture, les fonctionnalités, mais une chose est certaine, la 6G va au-delà des communications, souligne Tony Yong Jin, vice-président de Huawei pour la région Europe.

La 6G va représenter un nouveau dilemme pour la sécurité et la protection des données personnelles.

 "Nous entrons dans une nouvelle ère où les choses seront plus automatisées, ce qui signifie que les humains seront moins présents. C'est pourquoi, vous devez vous assurer que les points de référence soient protégés", explique Nicolas Kourtellis.

Marta Rodriguez, envoyée spéciale d'euronews à Barcelone :"La 6G nous permettra de nous intégrer pleinement dans des mondes virtuels repoussant les limites du numérique à des extrêmes que nous ne pouvons même pas encore imaginer."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des maisons en patate sur la lune

Les aides à la parentalité en Europe

Simulation d'une attaque terroriste à Barcelone