Xi Jinping poursuit sa visite d'État en Russie : l'Ukraine au cœur des discussions

Le président chinois Xi Jinping a rencontré le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, 20 mars 2023.
Le président chinois Xi Jinping a rencontré le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, 20 mars 2023. Tous droits réservés Sergei Karpukhin, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Tous droits réservés Sergei Karpukhin, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au deuxième jour de sa visite d'Etat en Russie, Xi Jinping a estimé que son déplacement répondait à une "logique historique", car "nous sommes les plus grandes puissances voisines et des partenaires stratégiques à tous les niveaux".

PUBLICITÉ

Xi Jinping a affiché mardi en Russie la "priorité" qu'il accordait aux relations "stratégiques" entre Moscou et Pékin, deux "grandes puissances", signifiant ainsi son entente avec Vladimir Poutine face aux Occidentaux en plein conflit en Ukraine.

Au deuxième jour de sa visite d'Etat en Russie, M. Xi a estimé que son déplacement répondait à une "logique historique", car "nous sommes les plus grandes puissances voisines et des partenaires stratégiques à tous les niveaux".

Le président chinois, qui s'exprimait lors d'un entretien avec le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine, a également dit que Pékin "continuera de donner la priorité au partenariat stratégique global entre la Chine et la Russie", selon des propos rapportés par les agences de presse russes.

M. Xi, qui doit s'entretenir mardi avec M. Poutine après un premier entretien lundi, a également confié qu'il avait invité le président russe à lui rendre visite en Chine "quand il pourra cette année", malgré le mandat d'arrêt émis la semaine dernière par la Cour pénale internationale contre le maître du Kremlin.

"Cher ami"

Le conflit en Ukraine, justement, sera au coeur des discussions qui doivent débuter mardi vers 12H00 GMT entre MM. Xi et Poutine, après un entretien "informel" lundi lors duquel ils ont affiché leur entente, en se donnant par exemple du "cher ami".

Lors de ce premier entretien, qui a duré plus de quatre heures, M. Poutine s'était dit prêt à discuter d'une initiative de Pékin visant à stopper ce conflit.

Le président russe a couvert d'éloges son puissant hôte chinois, saluant notamment sa "position juste et équilibrée sur les questions internationales".

Mais si la Chine se pose en intermédiaire en Ukraine, l'Occident juge que Pékin soutient trop Moscou pour être crédible. Washington accuse même les autorités chinoises d'envisager de livrer des armes à la Russie, ce qu'elles démentent.

D'autres, en Occident, jugent que la Chine pourrait s'inspirer de l'attaque russe en Ukraine pour prendre le contrôle de Taïwan.

Les accords économiques

Mais outre les considérations géopolitiques, les questions économiques seront aussi au centre des discussions mardi entre les deux dirigeants.

La visite de M. Xi en Russie intervient au moment où cette dernière a massivement réorienté son économie vers Pékin, face aux lourdes sanctions occidentales qui la visent.

Comme un symbole de cette intégration économique croissante, le géant gazier russe Gazprom a annoncé mardi avoir livré la veille une quantité "record" de gaz via le gazoduc transfrontalier "Force de Sibérie".

Selon le Kremlin, MM. Xi et Poutine doivent signer plusieurs documents mardi, notamment une déclaration commune portant sur l'approfondissement de leurs relations économiques d'ici 2030.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre en Ukraine en cartes : pourquoi la ville de Djankoï en Crimée est si importante

Chine : Xi Jinping, 10 moments clés en 10 ans de pouvoir

Chine : le président Xi Jinping reconduit pour un troisième mandat