Guerre en Ukraine : 2,4 milliards d'euros de dommages au patrimoine culturel

Audrey Azoulay directrice générale de l'Unesco - 03.04.2023
Audrey Azoulay directrice gĂ©nĂ©rale de l'Unesco - 03.04.2023 Tous droits rĂ©servĂ©s Andrew Kravchenko/AP
Tous droits rĂ©servĂ©s Andrew Kravchenko/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

💰 Les destructions dans le secteur culturel provoquĂ©es par la guerre en Ukraine ont dĂ©jĂ  coĂ»tĂ© 2,4 milliards d'euros selon l’Unesco. L’organisation a rĂ©affirmĂ© son soutien au peuple ukrainien.

PUBLICITÉ

Les destructions dans le secteur culturel provoquĂ©es par la guerre en Ukraine ont dĂ©jĂ  coĂ»tĂ© 2,4 milliards d'euros selon l’Unesco. L’organisation a rĂ©affirmĂ© son soutien au peuple ukrainien.

La culture, victime silencieuse et oubliĂ©e de la guerre en Ukraine. Elle est aussi au cƓur des prĂ©occupations de l’Unesco qui estime les dommages causĂ©s par les destructions Ă  environ 2,4 milliards d'euros.

Sa directrice générale, la française Audrey Azoulay, en visite officielle, a réaffirmé son soutien au président Volodymyr Zelensky.

"C'est notre mission Ă  l'UNESCO d'ĂȘtre de votre cĂŽtĂ©, d'ĂȘtre du cĂŽtĂ© du peuple ukrainien, de protĂ©ger ce patrimoine culturel, de protĂ©ger l'Ă©ducation, de protĂ©ger ce que nous avons autant que nous le pouvons conformĂ©ment Ă  notre mandat". 

D’aprĂšs les derniĂšres expertises, 248 monuments ont Ă©tĂ© endommagĂ©s depuis le dĂ©but de l’invasion russe en fĂ©vrier 2022 et certains ont complĂštement Ă©tĂ© dĂ©truits.

L'invasion russe a aussi provoqué un effondrement de pans de l'économie ukrainienne liés à la culture, notamment "le tourisme, les arts, le sport, le divertissement, l'industrie culturelle, l'éducation culturelle", évalué à 15,1 milliards de dollars (13,9 milliards euros) de pertes, selon un cadre de l'Unesco.

"Nous allons soutenir les autorités ukrainiennes dans l'élaboration d'un plan national de reconstruction du secteur culturel", a annoncé Mme Azoulay, qui a estimé le besoin total de financement pour reconstruire et relancer ce secteur à 6,4 milliards d'euros.

Sept sites culturels et un site naturel ukrainiens font partie de la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, dont le centre historique d'Odessa (Sud-Ouest), relativement épargné par un an de conflit, qui l'a rejointe cette année.

Seize autres sites, dont le centre-ville de Tchernihiv, endommagé durant les premiers mois de la guerre, apparaissent eux dans une liste "indicative" de l'Unesco. Kiev doit à terme présenter leur candidature afin qu'ils intÚgrent le Patrimoine mondial onusien.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

A Kharkiv, l'héritage russe délaissé au profit de la culture ukrainienne

No Comment : larmes et désolation à Kostiantynivka, prÚs de Bakhmout

Guerre en Ukraine : la situation au 3 avril, carte Ă  l'appui