Rencontre Macron-Xi Jinping à Pékin pour espérer bâtir "un chemin commun"

Emmanuel Macron à Pékin le 6 avril
Emmanuel Macron à Pékin le 6 avril Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président français a entamé jeudi ses entretiens à Pékin où sera rejoint par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Il ne désespère pas de voir la Chine jouer un rôle pour la paix en Ukraine.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron a entamé jeudi ses entretiens à Pékin pour tenter de "bâtir un chemin commun" avec la Chine, avant de rencontrer Xi Jinping, proche allié de Moscou qu'il ne désespère pas de voir jouer un rôle pour la paix en Ukraine.

"Bâtir un chemin commun"

"La capacité à partager une analyse commune et bâtir un chemin commun est indispensable", a dit le président français au début de sa première réunion au Palais du peuple, cœur du pouvoir chinois, avec le Premier ministre Li Qiang.

"Dans ces temps troublés que nous traversons", il a souligné "l'importance" du "dialogue entre la Chine et la France".

Il devait avoir un tête-à-tête dans l'après-midi avec son homologue chinois, avant d'être rejoint par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans une réunion à trois où ils entendent porter la voix de l'Europe sur le conflit qui secoue le Vieux Continent depuis plus d'un an.

Pékin n'a jamais condamné l'invasion russe en Ukraine

Ces dernières semaines, la pression internationale est montée d'un cran sur la Chine pour l'inciter à s'impliquer pour la paix en Ukraine. Car, si Pékin se dit officiellement neutre, Xi Jinping n'a jamais condamné l'invasion russe ni même parlé au téléphone avec son homologue ukrainien Volodomyr Zelensky.

A l'inverse, il s'est rendu il y a peu à Moscou pour y réaffirmer son alliance avec le président russe Vladimir Poutine, aux allures de front anti-occidental.

Dans ce contexte, Emmanuel Macron a l'ambition d_'"être une voix qui unit l'Europe"_, raison pour laquelle il a convié la présidente de la Commission européenne à l'accompagner, comme il l'a rappelé mercredi dans un discours.

Paix en Ukraine : Pékin peut jouer "un rôle majeur"

Au premier jour de sa visite d'Etat de trois jours, le président français a estimé mercredi que Pékin pouvait jouer un "rôle majeur" pour "trouver un chemin de paix" en Ukraine, invoquant le document en 12 points sur la position chinoise publié en février.

Ursula von der Leyen, de son côté, a lancé une mise en garde nettement plus sévère la semaine dernière à Bruxelles : "la manière dont la Chine continuera de réagir face à la guerre de Poutine sera un facteur déterminant de l'avenir des relations entre l'UE et la Chine".

Les présidents Macron et Xi doivent faire des déclarations à la presse avant un dîner d'Etat qui viendra clore une journée au cérémonial bien cadencé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tout savoir sur la fresque "Hitler-Macron" qui a fait scandale

No Comment : le panda géant Fu Bao quitte la Corée du Sud

Une explosion dans un bâtiment à l'extérieur de Pékin tue 2 personnes et en blesse 26