Guerre en Ukraine : la situation au 11 avril 2023, cartes à l'appui

Sasha Vakulina, euronews
Sasha Vakulina, euronews Tous droits réservés Euronews
Par Oleksandra VakulinaEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie continue de gagner du terrain à Bakhmout mais subit des pertes "significatives", souligne l'Institut pour l'étude de la guerre.

PUBLICITÉ

La Russie continue de gagner du terrain à Bakhmout mais subit des pertes "significatives", souligne l'Institut pour l'étude de la guerre, le groupe de réflexion américain, dans sa mise à jour quotidienne.

Les images géolocalisées postées les 9 et 10 avril montrent que les forces russes ont fait des avancées marginales à l'ouest de Bakhmout et au sud-ouest de la ville.

Le commandant des forces terrestres ukrainiennes, le colonel général Oleksandr Syrskyi, a accusé les troupes russes d'avoir recours à la méthode de la "terre brûlée" à Bakhmout.

Il a également déclaré que les forces ukrainiennes avaient épuisé les forces de Wagner à tel point que le commandement militaire russe a dû envoyer des forces spéciales et des éléments des forces aéroportées russes à Bakhmout.

Le ministère britannique de la Défense ajoute que les médias russes ont fait état du transfert de systèmes de fusées thermobariques à lanceurs multiples aux forces aéroportées russes.

Ces systèmes hautement destructeurs que la Russie qualifie de "lance-flammes lourd" sont généralement utilisés par des troupes russes spécialisées dans la protection chimique, biologique et radiologique en Ukraine et n'ont jamais été officiellement associés aux forces aéroportées.

Le transfert indique probablement un rôle futur pour ces éléments dans des opérations offensives en Ukraine.

Cette manœuvre s'inscrit probablement dans le cadre des efforts visant à reconstituer les forces après les lourdes pertes subies au cours des neuf premiers mois de la guerre.

Le chef de la région ukrainienne de Donetsk, installé par la Russie, a déclaré que les forces russes contrôlaient plus de 75% de Bakhmout. Lors de sa visite dans la ville assiégée de l'est de l'Ukraine, il a déclaré qu'il était encore trop tôt pour annoncer une victoire totale dans la bataille de Bakhmout.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : la situation au 18 avril

Guerre en Ukraine : nouvel assaut russe sur Bakhmout

Ukraine : une nouvelle offensive retardée par le manque de moyens