Guerre en Ukraine : nouvel assaut russe sur Bakhmout

Sasha Vakulina.
Sasha Vakulina. Tous droits réservés euronews
Par Sasha Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Selon les Britanniques, une "amélioration de la coopération" entre l'armée russe et le groupe paramilitaire russe Wagner est à l'origine d'une "redynamisation" de la progression des forces du Kremlin à Bakhmout.

PUBLICITÉ

La Russie a intensifié son assaut sur Bakhmout. Selon les Britanniques, une "amélioration de la coopération" entre l'armée russe et le groupe paramilitaire russe Wagner est à l'origine de cette "redynamisation" de la progression des forces du Kremlin à Bakhmout. Le ministère britannique de la Défense indique également que la défense ukrainienne tient toujours les quartiers ouest de la ville, mais a été soumise à des tirs d'artillerie russe particulièrement intenses au cours des 48 dernières heures.

Les forces ukrainiennes sont confrontées à d'importants problèmes de réapprovisionnement, mais elles se sont retirées en bon ordre des positions qu'elles ont été contraintes de céder.

L'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) indique que les forces russes ont continué à gagner du terrain à Bakhmout. Des images géolocalisées montrent qu'elles ont progressé plus à l'ouest dans le centre de Bakhmout et ont fait des avancées marginales dans le sud et le sud-ouest.

Le ministère russe de la Défense a affirmé que ses troupes avaient déjà encerclé Bakhmout, mais le chef du groupe Wagner a déclaré qu'il était "trop tôt" pour se prononcer et que les forces ukrainiennes continuaient à défendre à approvisionner et à aider leurs forces à l'intérieur de la ville.

Que dit l'état-major ukrainien ?

Il a indiqué que les forces ukrainiennes avaient repoussé les attaques terrestres russes au nord-ouest de Bakhmout, près de Khromove et Bohdanivka et au sud-ouest de Bakhmout, près de Predtechyne.

Les responsables militaires ukrainiens ont déclaré que les forces russes avaient déployé des éléments non spécifiés dans la région d'Avdiivka pour renforcer leurs opérations offensives autour de Bakhmout, confirmant l'évaluation de longue date de l'ISW selon laquelle l'armée russe, dans sa forme actuelle, est incapable de mener des campagnes offensives simultanées à grande échelle sur plusieurs axes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Ukrainiens fêtent la Pâques orthodoxe malgré les bombardements russes

Guerre en Ukraine : la situation au 11 avril 2023, cartes à l'appui

Ukraine : sur le terrain, Moscou veut profiter de la Pâques orthodoxe