2023, année la plus meurtrière pour la traversée de la mer Mediterrannée

Un navire transportant quelque 700 migrants entre dans le port sicilien de Catane, mercredi 12 avril 2023.
Un navire transportant quelque 700 migrants entre dans le port sicilien de Catane, mercredi 12 avril 2023. Tous droits réservés Salvatore Cavalli/AP
Tous droits réservés Salvatore Cavalli/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 400 migrants sont morts depuis le début de l'anné en tentant de gagner l'Europe par la mer Mediterrannée

PUBLICITÉ

441 décès en Méditerranée depuis le début de l'année : c'est avec ce nouveau record macabre que l'Organisation internationale pour les migrations tire la sonette d'alarme sur la situation des migrants qui tentent de gagner l'Europe par la mer, dans des bateaux de fortune. Ce chiffre serait le plus élevé depuis 2017, et serait largement sous-estimé.

L'OIM rappelle que la traversée de la Méditerranée est la route migratoire la plus dangereuse au monde. Depuis 2014, près de 20 000 personnes y auraient perdu la vie. L'organisation exhorte les autorités européennes à multiplier les efforts de recherches et de sauvetages... et de mieux collaborer avec les ONG sur place.

Des recommandations basées sur de nombreux appels de détresse laissés sans réponse, faisant des dizaines de victimes. L'OIM évoque notamment des épaves "invisibles"... connus uniquement grâce au appel des migrants aux ONG.

Ce mardi, l'Italie a décrété l'état d'urgence en raison d'un nombre d'arrivées élevé dans ses ports. Plus de 31 000 migrants sont arrivés dans le pays depuis le début de l'année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Naufrages en Méditerranée : "Cette mer est devenue un cimetière"

Immigration : le Royaume-Uni va héberger 500 demandeurs d'asile sur une barge

Alertes aux crues en Europe : la Moselle en France, le nord de l'Italie et la Slovénie impactés