Le Cube : les confessions de deux anciens mercenaires du groupe Wagner

Archives : peinture murale à la gloire du groupe Wagner, photographiée le 20 septembre 2022 dans les rues de Belgrade en Serbie
Archives : peinture murale à la gloire du groupe Wagner, photographiée le 20 septembre 2022 dans les rues de Belgrade en Serbie Tous droits réservés Darko Vojinovic/AP Photo
Tous droits réservés Darko Vojinovic/AP Photo
Par Sophia Khatsenkova
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Euronews n'a pas pu vérifier de manière indépendante les affirmations des deux hommes.

PUBLICITÉ

Deux anciens détenus russes, qui affirment avoir servi de commandants au groupe mercenaire Wagner, ont avoué avoir assassiné des enfants et des civils en Ukraine

Tous deux ont accordé des entretiens à un militant des droits de l'homme en exil qui dirige le site web Gulagu.net, dénonçant la corruption et la torture en Russie.

Azamat Uldarov et Alexey Savichev - tous deux graciés par des décrets présidentiels russes l'année dernière selon Gulagu.net - décrivent leurs actions en Ukraine depuis que la Russie a envahi le pays l'année dernière.

Voici un extrait du témoignage de l'un d'eux :

"Elle criait, ce n'était qu'une enfant de 5 ou 6 ans. J'ai tiré un coup de feu. Vous comprenez ? Je n'avais pas le droit de laisser sortir qui que ce soit. Personne. J'ai reçu l'ordre de liquider tous ceux qui se trouvaient sur mon chemin."

Euronews n'a pas pu vérifier de manière indépendante les affirmations des deux hommes.

Mais ces derniers affirment qu'ils ont décidé de parler en raison de leur sentiment de culpabilité.

Ils affirment aussi avoir reçu l'ordre de tuer toute personne se trouvant sur leur chemin de la part du patron du groupe Wagner, Evgeniy Prigozhin.

TELEGRAM/ @CONCORDGROUP_OFFICIAL / AFP
Archives: Evgeniy Prigozhin, devant un cimetière, situé près de Goryachiy Klyuch dans le sud de la Russie, où seraient enterrés des mercenaires du groupe Wagner, le 6/4/2023TELEGRAM/ @CONCORDGROUP_OFFICIAL / AFP

Wagner est un groupe mercenaire privé russe qui a recruté des dizaines de milliers de combattants dans les prisons russes, leur offrant la liberté et de l'argent en échange de leur engagement en Ukraine.

Face à ces affirmations, le service de presse de Prigozhin a publié cette déclaration sur Telegram :

"En ce qui concerne l'exécution d'enfants, bien sûr, personne ne tire jamais sur des civils ou des enfants, personne n'a besoin de cela. Nous sommes venus là-bas pour sauver les Ukrainiens du régime auquel ils sont soumis."

La vidéo a fait sensation sur les réseaux sociaux et de nombreux hommes politiques y ont réagi.

Le chef du bureau de la Présidence ukrainienne a ainsi tweeté ce lundi en ces termes : 

"Les terroristes russes ont avoué de nombreux meurtres d'enfants ukrainiens à Bakhmout et Soledar. Les aveux ne suffisent pas. Il doit y avoir une punition. Dure et juste. Et elle le sera sans aucun doute. Combien d'autres crimes de ce type ont-ils été commis ?"

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Non, la guerre en Ukraine n'est pas une mise en scène

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe

Un ex-membre du groupe Wagner veut témoigner sur les crimes de guerre commis en Ukraine