Des étudiants indiens en médecine reviennent poursuivre leurs études en Ukraine malgré la guerre

Des étudiants indiens en médecine à l'université de Lviv en Ukraine
Des étudiants indiens en médecine à l'université de Lviv en Ukraine Tous droits réservés ASSOCIATED PRESS Kartikey Tripathi YouTube channel Indian Community
Tous droits réservés ASSOCIATED PRESS Kartikey Tripathi YouTube channel Indian Community
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Ukraine, la faculté de médecine de Lviv accueille à nouveau des étudiants indiens en cinquième année de médecine. Beaucoup sont partis lorsque la guerre a éclaté. Ils reviennent pour terminer leurs études.

PUBLICITÉ

En Ukraine, la faculté de médecine de Lviv accueille à nouveau des étudiants indiens en cinquième année de médecine. Beaucoup sont partis lorsque la guerre a commencé et reviennent maintenant pour terminer leurs études.

Décrocher signifierait perdre les quatre dernières années de formation et avoir dépensé 4500 euros par an en frais universitaires sans obtenir de diplôme.

"C'était un sentiment très différent car pour la première fois nous vivions ce genre de chose (NDLR : la guerre). Nos parents étaient beaucoup plus inquiets que nous en Inde car ils ne savaient pas exactement ce qui se passait et tout le monde était terrifié" explique Kartikey Tripathi , étudiant indien de 5e année à l'Université nationale de médecine Halytsky Lviv.

L'université a mis en place des abris pour assurer la sécurité des étudiants en cas de raids aériens.

"Q_uand les étudiants étrangers sont revenus, nous nous sommes souciés de leur sécurité. Nous avons organisé et équipé de tels abris où les étudiants peuvent se réfugier en cas d'alerte_" souligne Natalia Chukhrai, professeure et vice-doyenne de la Faculté des étudiants étrangers de l'Université nationale de médecine Halytsky Lviv.

En Inde, des études similaires coûteraient plus cher, environ 11 000 euros par an.

"Nous sommes en cinquième année, nous n'avons pas beaucoup d'options pour aller ailleurs. Nous ne serions pas acceptés à cause de la dernière année, nous n'avons fait que des stages, pas de cours. Ce sont les raisons pour lesquelles nous sommes ici" indique  Madhur Utkarsh, étudiant indien de 5e année à l'Université nationale de médecine Halytsky Lviv.

L'université de médecine de Lviv accueille des étudiants originaires de plus de 40 pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : les passagers Indiens bloqués à Vatry ont décollé, levée de garde à vue pour les suspects

République Tchèque : l'université de Prague renforce sa sécurité

Manifestation des étudiants contre les universités privées en Grèce