PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : le point sur la situation à Bakhmout

L'analyse de la guerre en Ukraine, cartes à l'appui
L'analyse de la guerre en Ukraine, cartes à l'appui Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cartes à l'appui, décryptage de la situation militaire sur le terrain dans l'est de l'Ukraine.

PUBLICITÉ

Sur les 25 missiles de croisière tirés par la Russie contre l'Ukraine dans la nuit de mardi à mercredi, tous ont été interceptés par les défenses aériennes du pays, sauf deux, a annoncé l'armée de l'air ukrainienne dans un communiqué.

L'armée ukrainienne a prévenu en début de semaine que la Russie tentait d'affaiblir les défenses aériennes de l'Ukraine en prévision d'une contre-offensive.

Les forces russes ont réalisé des avancées marginales dans Bakhmout depuis le 8 mai, alors que des rapports font état d'une intensification des opérations offensives des forces du groupe Wagner. 

Des sources russes ont affirmé que les combattants du groupe Wagner avaient intensifié les assauts contre les positions ukrainiennes dans l'ouest de Bakhmout.

Les responsables militaires ukrainiens ont indiqué que des effectifs supplémentaires du groupe Wagner sont arrivés et opèrent dans la ville, ce qui a entraîné une intensification des assauts.

Les Ukrainiens n'ont observé aucun signe indiquant que Wagner a l'intention de quitter la ville et l'intensification des bombardements indique probablement que Wagner a reçu davantage de munitions.

C'est ce que dit l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) : le chef du groupe Wagner, Evgeniy Prigozhin, et le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov ont peut-être contraint le commandant russe en Ukraine à reprendre la distribution de munitions d'artillerie aux forces de Wagner à Bakhmout, malgré le fait qu'il souhaitait que cet effort ne soit plus prioritaire.

Le ministère russe de la Défense n'a probablement pas fondamentalement changé son intention de priver les opérations offensives de leur priorité et de conserver les munitions sur l'ensemble du théâtre, comme l'a récemment évalué l'ISW.

Les autorités d'occupation russes évacuent certaines localités de la région de Kherson vers des zones situées à l'arrière de la région occupée de Zaporijjhia.

L'état-major ukrainien a signalé le 8 mai que les autorités d'occupation russes avaient suspendu les administrations de la région et de la ville de Skadovsk et chargé des documents, du matériel de bureau et d'autres biens de l'État pour les transporter hors de la région.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Il faudra "atteindre pas à pas cet objectif" d’adhésion de l’Ukraine à l’UE

Exportations céréalières, adhésion, armes : Volodymyr Zelensky appelle les Européens à faire plus

Une Ukraine européenne est le "rejet le plus clair possible" de l'impérialisme russe