PUBLICITÉ

Mondiaux de judo : sixième titre mondial pour Clarisse Agbégnénou

Clarisse Agbégnénou, sacrée en -63 kg aux Mondiaux de judo de Doha, au Qatar, mercredi 10 mai 2023.
Clarisse Agbégnénou, sacrée en -63 kg aux Mondiaux de judo de Doha, au Qatar, mercredi 10 mai 2023. Tous droits réservés Hussein Sayed/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Hussein Sayed/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De retour aux Mondiaux après sa grossesse, la légende française a décroché un nouveau sacre, à un an des JO de Paris.

PUBLICITÉ

C’est à Doha, au Qatar, que se tiennent cette semaine les Championnats du monde de judo. L’occasion pour les touristes venus assister à l’évènement de découvrir un mélange de traditions et de modernité.

Le Qatar accueille depuis plusieurs années de nombreuses compétitions sportives. Pour celle-ci, la Fédération locale de judo a invité des enfants à assister aux Mondiaux mais aussi à s’initier à ce sport. Pour en faire, pourquoi pas, les grands champions de demain.

La légende Agbégnénou de retour après sa grossesse

En –63 kg, la quintuple championne du monde et championne olympique Clarisse Agbégnénou a affiché une forme étincelante tout au long de la journée. La Française, de retour aux Mondiaux après sa grossesse, a enchaîné les clés de bras et les projections pour atteindre la finale.

En face d’elle, comme en 2021 à Budapest, la Slovène Andreja Leski.

Après avoir dominé le combat, Clarisse Agbégnénou a parfaitement contré son adversaire avant d’enchaîner au sol pour remporter son sixième titre mondial. La légende du judo est bien de retour, à un an des JO de Paris.

Jean Luc Rougé, ancien judoka français et membre du Comex de la Fédération internationale de judo, a remis les médailles.

"Je suis très fière d'être de retour en tant que mère et d'avoir décroché cette sixième médaille mondiale aujourd'hui”, a déclaré Clarisse Agbégnénou.

Grigashvili remporte le troisième épisode de la trilogie face à Casse

En –81 kg, le champion du monde 2021 Matthias Casse avait bien l’intention de remporter un nouveau sacre.

Mais le Belge a retrouvé en finale celui qui l’avait fait chuter de son trône l’année dernière, le Géorgien Tato Grigalashvili.

Troisième finale consécutive entre les deux judokas, l’un des combats les plus attendus de la compétition. Et c’est bien Tato Grigalashvili en marquant waza-ari qui est parvenu à conserver son titre.

Les médailles ont été remises par le vice-président de la FIJ, Laszlo Toth.

"J'adore venir à Doha. En 2021 j'y ai remporté le World Masters, c'est devenu une ville spéciale pour moi. Aujourd'hui, j'y ai défendu mon titre mondial. L'atmosphère ici est fantastique et j'espère que je reviendrai pour remporter d'autres médailles", a déclaré Tato Grigalashvili.

Ce jeudi, place aux catégories des –70 kg chez les femmes et des –90 kg chez les hommes. Deux autres champions du monde seront sacrés et pourront garder un souvenir mémorable de Doha et du Qatar.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le roi du judo Teddy Riner remporte son 11ème titre mondial à Doha

Mondiaux de judo : la Française Shirine Boukli en argent en -48 kg

Record : l'Estonien Jaan Rose parcourt la plus longue distance sur une slackline