EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 11 mai 2023, cartes à l'appui

Sasha Vakulina, euronews
Sasha Vakulina, euronews Tous droits réservés Lyon
Tous droits réservés Lyon
Par Sasha Vakulina (adapté de l'anglais)
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En attendant le lancement de la contre-offensive ukrainienne, les combats font toujours rage à Bakhmout. Sasha Vakulina d'euronews fait le point sur les derniers développements des combats.

PUBLICITÉ

Les forces ukrainiennes ont mené avec succès des contre-attaques limitées autour de Bakhmout : telle est la dernière évaluation de l'Institut pour l'étude de la guerre, suite aux déclarations du commandement militaire ukrainien selon lesquelles les forces russes à Bakhmout ont été repoussées jusqu'à 2 km dans certaines zones.

Les images géolocalisées publiées les 9 et 10 mai indiquent que les forces ukrainiennes ont probablement mené avec succès des contre-attaques limitées au nord de Khromove - à l'ouest de Bakhmout - et au nord-ouest de Bila Hora - à 14 km au sud-ouest de Bakhmout - et ont réalisé des avancées marginales dans ces zones.

Le 9 mai, des sources ukrainiennes ont affirmé que les forces ukrainiennes avaient détruit deux compagnies de la 72e brigade de fusiliers motorisés du 3e corps d'armée près de Bakhmout. Une compagnie compte jusqu'à 200 soldats.

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre, la 72e brigade motorisée de fusiliers est elle-même emblématique des nombreux problèmes endémiques auxquels l'armée russe est constamment confrontée.

L'engagement apparent par le commandement militaire russe d'éléments de la 72e brigade - une formation qui a subi deux défaites successives (d'abord dans la région de Kharkiv, puis dans le sud de l'Ukraine) - dans l'axe Bakhmout aux côtés de forces Wagner, déjà affaiblies, offre probablement aux forces ukrainiennes des opportunités à exploiter avec des contre-attaques limitées.

Le ministère russe de la défense a affirmé de son côté que les forces aéroportées russes limitaient les actions des forces ukrainiennes sur les flancs autour de Bakhmout.

Dans sa dernière critique publique du ministère de la défense de Moscou, le chef du groupe Wagner, Evgueni Prigojine, a déclaré : "Les flancs sont déjà en train de se fissurer et de s'effondrer"

Le centre de réflexion basé aux Etats-Unis, ISW, a précédemment évalué que les rapports de contre-attaques ukrainiennes dans toute la région de Donetsk semblent faire partie d'un schéma continu de contre-attaques localisées et limitées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : la situation au 12 mai 2023, cartes à l'appui

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes