EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Londres va fournir à Kyiv des missiles de longue portée

Ben Wallace, le secrétaire d'Etat britannique de la défense (à gauche) lors de sa rencontre avec son homologue américain en avril dernier
Ben Wallace, le secrétaire d'Etat britannique de la défense (à gauche) lors de sa rencontre avec son homologue américain en avril dernier Tous droits réservés ANDREW CABALLERO-REYNOLDS/AFP
Tous droits réservés ANDREW CABALLERO-REYNOLDS/AFP
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni va devenir le premier pays à fournir des missiles de longue portée à l'Ukraine en réponse à "l'agression continue" de la Russie, selon le ministre de la Défense britannique Ben Wallace.

PUBLICITÉ

Un pas de plus pour soutenir l'Ukraine. Comme l'avait déjà annoncé Washington début février, le  Royaume-Uni va également livrer à Kyiv des des missiles Storm Shadow. C'est ce qu'a déclaré jeudi le ministre britannique de la Défense Ben Wallace au Parlement. Ces missiles de croisière ont une portée de plus de 250 kilomètres, plus que toutes les autres armes fournies à l'Ukraine par les pays occidentaux.

"Le don de ces systèmes d'armes donne à l'Ukraine la meilleure chance de se défendre contre la brutalité continue de la Russie", a expliqué Ben Wallace. Ces missiles "vont permettre à l'Ukraine de repousser les forces russes basées sur le territoire souverain de l'Ukraine".

Avec leur longue portée, ces missiles ont la capacité d'atteindre des zones dans l'Est de l'Ukraine contrôlées par les forces russes.

Le missile Storm Shadow, qui est développé conjointement par le Royaume-Uni et la France, est lancé depuis les airs. Il est appelé SCALP par l'armée française.

Promises par les Etats-Unis début février, des roquettes de longue portée GLSDB ont également été fournies, selon des affirmations russes non démenties par Kyiv. L'Ukraine juge ces munitions, d'une portée de jusqu'à 150 km, cruciales pour lancer sa prochaine contre-offensive et menacer des positions russes loin derrière les lignes de front.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré dans un entretien diffusé jeudi par la BBC que son armée avait encore besoin de temps pour préparer cette contre-offensive d'ampleur très attendue destinée à repousser les forces russes.

"Avec (ce que nous avons) nous pouvons aller de l'avant et réussir. Mais nous perdrions beaucoup de monde. Je pense que c'est inacceptable. Donc nous devons attendre. Nous avons encore besoin d'un peu de temps supplémentaire", a déclaré M. Zelensky.

Soutien de la première heure de l'Ukraine, le Royaume-Uni s'est jusqu'ici engagé à fournir de l'aide militaire à l'Ukraine pour un montant de 5,31 milliards d'euros.

En 2022, Londres a livré à Kyiv 2,65 milliards d'euros d'aide militaire et le gouvernement a promis de maintenir cette année ce niveau d'aide, le deuxième après les Etats-Unis.

Le Royaume-Uni a notamment livré des missiles antichars, des canons d'artillerie, des systèmes de défense aérienne, des véhicules blindés de combat.

Il a aussi fourni des chars britanniques Challenger à l'Ukraine et formé des soldats ukrainiens pour apprendre à les manier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Volodymyr Zelensky à Rome, Berlin annonce une importante aide militaire

Le chef de la diplomatie européenne veut "accélérer l'aide militaire à l'Ukraine"

L'UE a approuvé l'allocation de 2 milliards d'euros pour fournir des munitions à l'Ukraine