EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Indonésie : des hindous jettent des offrandes dans un volcan dans le cadre d'un rituel religieux

Des fidèles gravissent le mont Bromo en Indonésie
Des fidèles gravissent le mont Bromo en Indonésie Tous droits réservés JUNI KRISWANTO/AFP or licensors
Tous droits réservés JUNI KRISWANTO/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sur le mont Bromo, à plus de 800 kilomètres à l'est de Jakarta, les fidèles ont porté sur leur dos des chèvres, des poulets et des légumes jusqu'à son sommet dans le cadre du festival Yadnya Kasada.

PUBLICITÉ

Des milliers de fidèles hindous ont escaladé lundi un volcan indonésien actif pour jeter du bétail, de la nourriture et d'autres offrandes dans son cratère fumant lors d'une cérémonie religieuse séculaire.

Sur le mont Bromo, à plus de 800 kilomètres à l'est de Jakarta, les fidèles ont porté sur leur dos des chèvres, des poulets et des légumes jusqu'à son sommet dans le cadre du festival Yadnya Kasada.

Chaque année, des membres de la tribu Tengger des hautes terres environnantes se rassemblent au sommet du volcan pour s'attirer les grâces des dieux.

Slamet, un fermier de 40 ans qui, comme beaucoup d'Indonésiens, ne porte qu'un seul nom, a apporté un veau en offrande : "C'est un acte de gratitude envers Dieu pour nous avoir donné la prospérité. Nous la rendons à Dieu afin que nous puissions revenir ici l'année prochaine."

Le veau a eu la chance d'être offert à un villageois local après les prières, au lieu d'être jeté dans le chaudron du volcan.

Certains villageois qui n'appartiennent pas à la tribu Tengger ont emprunté les pentes abruptes du cratère, munis de filets pour tenter d'intercepter les offrandes jetées dans l'abîme et éviter qu'elles ne se perdent.

Le fermier Joko Priyanto a apporté certains de ses propres produits surtout des choux et des carottes pour les lancer dans le vide enfumé.

Ce rituel a ses racines dans les traditions du XVe siècle du royaume de Majapahit, un empire hindou-bouddhiste javanais qui s'étendait à travers l'Asie du Sud-Est.

La légende raconte que la princesse Roro Anteng et son mari, incapables d'avoir des enfants après des années de mariage, ont supplié les dieux de les aider.

Leurs prières ont été exaucées et on leur a promis 25 enfants, à condition qu'ils acceptent de sacrifier leur dernier né en le jetant depuis le mont Bromo.

Leur fils aurait sauté de son propre gré dans le cratère du volcan pour assurer la prospérité du peuple Tengger.

AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Etna, le volcan le plus actif d'Europe : peut-il être visité pendant une éruption ?

No Comment : catastrophe ferroviaire en Indonésie

No Comment : au moins onze morts dans l'éruption du volcan Marapi en Indonésie