Guerre en Ukraine : la situation au 8 juin 2023, cartes à l'appui

 Sasha Vakulina
Sasha Vakulina Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Sasha Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quelles sont les conséquences directes de la destruction du barrage de Kakhovka sur la ligne de front en Ukraine? Pour euronews, Sasha Vakulina fait le point sur la situation.

PUBLICITÉ

La destruction du barrage de Kakhovka a entraîné des modifications considérables dans la géographie et la topographie de la zone de la ligne de front de Kherson, située dans le sud de l'Ukraine, selon les informations de l'Institut pour l'étude de la guerre. 

Les récentes images prises tôt le matin du 7 juin, en proche infrarouge, témoignent de l'impact des inondations sur les positions défensives préparées par les forces russes sur la rive est du fleuve Dnipro. Les soldats russes ainsi que leur équipement militaire ont été contraints de se retirer, en particulier des positions de première ligne à Hola Prystan et Oleshky. Les images avant et après des maisons inondées le long de la rivière Dnipro à Oleshky, publiées par Maxar technology, témoignent de la situation.

Les conséquences des inondations

Le gouverneur de la région de Kherson a rapporté que près de 600 km² de territoire étaient sous les eaux jeudi. 

Nataliya Humenyuk, porte-parole du commandement opérationnel sud de l'Ukraine, a déclaré que les forces russes avaient été contraintes de déplacer leur personnel et leur matériel militaire de cinq à quinze kilomètres de la zone inondée, les plaçant ainsi hors de portée de l'artillerie de certaines localités de la rive droite du Dniepr qu'elles attaquaient.

Les conséquences pour les populations locales

Le quartier général ukrainien chargé de gérer les conséquences de la destruction du barrage a signalé que, jusqu'au 7 juin, 29 localités étaient partiellement ou totalement inondées, dont 19 se trouvaient sur le territoire contrôlé par l'Ukraine et 10 sur les territoires occupés par la Russie. Les forces russes et les autorités d'occupation font face à une désorganisation considérable pour répondre aux inondations dans l'oblast de Kherson, ce qui aggrave les souffrances des populations civiles des zones occupées.

La situation actuelle souligne les nombreux défis auxquels l'Ukraine est confrontée, non seulement sur le plan militaire, mais aussi en termes de catastrophes naturelles. Les autorités ukrainiennes travaillent actuellement à atténuer les conséquences de cette catastrophe et à soutenir les populations touchées, tout en maintenant leurs efforts pour défendre la ligne de front contre l'agression russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou dit contrer des attaques ukrainiennes là où Kyiv revendique des gains

La Russie entamera le déploiement d'armes nucléaires au Bélarus en juillet

La Russie a attaqué Kostiantynivka, près du Donetsk, avec une bombe aérienne guidée