EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mort de Silvio Berlusconi : des funérailles d'Etat mercredi à Milan

Une affiche géante de Silvio Berlusconi sur le siège du réseau de télévision Mediaset, près de Milan
Une affiche géante de Silvio Berlusconi sur le siège du réseau de télévision Mediaset, près de Milan Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ex Premier ministre italien a succombé à une leucémie à l'âge de 86 ans. Rome a décrété un jour de deuil national.

PUBLICITÉ

Silvio Berlusconi, le magnat des médias qui a dirigé l'Italie durant neuf ans, est mort à 86 ans des suites d'une leucémie, a indiqué à l'AFP son entourage.

Surnommé "l'immortel" pour sa longévité en politique, le sénateur et homme d'affaires a profondément marqué le paysage politique de son pays.

Il avait été de nouveau admis vendredi à l'hôpital San Raffaele de Milan où il a séjourné de multiples fois en raison de problèmes de santé.

Le 5 avril, le milliardaire avait déjà été hospitalisé pendant six semaines dans ce prestigieux établissement pour traiter un état de faiblesse lié à une infection pulmonaire mais ses médecins avaient révélé qu'il souffrait de leucémie chronique.

Il s'était adressé début mai à ses sympathisants pour la première fois, dans un message vidéo, depuis sa chambre d'hôpital, assis derrière un bureau avec la bannière du parti et le drapeau italien derrière lui.

Football, médias et politique

Le parcours de cet éternel revenant, dont la mort politique fut maintes fois annoncée à tort, se confond avec l'histoire italienne des trente dernières années.

Premier ministre à trois reprises entre 1994 et 2011, il était sénateur et président de son parti de droite, Forza Italia, un partenaire mineur du gouvernement de coalition de la Première ministre d'extrême droite Giorgia Meloni.

Hommes de médias et fan de football, Silvio Berlusconi a présidé pendant 31 ans l'AC Milan, qui a remporté cinq fois la Ligue des champions sous son ère, avant de vendre en 2017 à des investisseurs chinois. Il était aussi propriétaire du club de Monza.

Sa carrière a également été marquée par des scandales et des problèmes juridiques qui, au cours de la dernière décennie, se sont concentrés sur les procédures liées à ses fameuses soirées sexuelles "Bunga Bunga".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Entre business et scandales politiques à répétition, la vie de l'infatigable Silvio Berlusconi

Italie : hospitalisé, Silvio Berlusconi souffre d'une leucémie

L’opposition italienne dans la rue pour dénoncer les réformes de Meloni