EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Contre-offensive : Volodymyr Zelensky évoque des progrès "plus lents que souhaités"

Un soldat ukrainien en direction des positions russes sur la ligne de front dans la région de Donetsk, Ukraine, mercredi 21 juin 2023.
Un soldat ukrainien en direction des positions russes sur la ligne de front dans la région de Donetsk, Ukraine, mercredi 21 juin 2023. Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le président ukrainien a reconnu que les progrès sur le champ de bataille étaient "plus lents que souhaités", selon des propos rapportés par la BBC.

PUBLICITÉ

Sur de rares images illustrant la contre-offensive ukrainienne, des roquettes Grad sont tirées sur des positions russes près de Bakhmout, dans l’est du pays.

Près de la ligne de front, des soldats ukrainiens s'entraînent avant d’être envoyés au combat.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a reconnu que les progrès sur le champ de bataille étaient "plus lents que souhaités", quelques semaines après le début de l'offensive militaire ukrainienne visant à reconquérir les zones occupées par la Russie.

"Certaines personnes croient qu'il s'agit d'un film hollywoodien et s'attendent à des résultats immédiats. Ce n'est pas le cas", a-t-il déclaré à la BBC.

Notamment, parce que près de 200 000 km2 du territoire ont été minés par les forces russes.

Drones neutralisés

La Russie a annoncé mercredi avoir neutralisé trois drones dans la région de Moscou, dont deux près d'une base militaire, accusant Kyiv d'être derrière cette attaque alors que l'Ukraine a de son côté indiqué avoir abattu six drones explosifs russes.

"Aujourd'hui, une tentative du régime de Kyiv de mener une attaque terroriste avec trois drones contre des sites dans la région de Moscou a été enrayée", a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

"Tous les drones ont été neutralisés par des systèmes de guerre électronique, ont perdu le contrôle et se sont écrasés", a-t-il expliqué.

L'armée de l'air ukrainienne a de son côté indiqué mercredi matin avoir intercepté six drones explosifs de fabrication iranienne Shahed 136/131 lancés par la Russie pendant une nouvelle attaque nocturne contre son voisin.

Selon l'armée de l'air ukrainienne, tous les appareils ont été lancés depuis le nord et abattus au-dessus de la région de Khmelnytsky, dans l'ouest du pays où la Russie dit régulièrement viser des cibles militaires ukrainiennes situées plusieurs centaines de kilomètres derrière la ligne de front. 

Barrage de Kakhovka

Le gouvernement ukrainien a estimé mercredi à 1,5 milliard de dollars les dégâts pour l'environnement de la destruction début juin du barrage de Kakhovka sur le Dniepr, qui a provoqué d'importantes inondations.

Cette "estimation préliminaire (...) ne comprend pas les pertes concernant l'agriculture, les infrastructures, les logements ni le coût de la reconstruction de la centrale elle-même", a précisé le Premier ministre Denys Chmygal, lors d'une conférence de presse à Londres.

Les autorités de l’occupation russe dans la région de Kherson ont fait état de 41 morts dans un dernier bilan.

Reconstruction

En pleine guerre, l’Ukraine a déjà commencé a panser ses plaies. A irpin, près de Kyiv, une certains bâtiments frappés par les bombardement ont pu être reconstruits.

Mais cela pour prendre des années voire des décennies dans certaines villes ravagées par la guerre, comme ici à Kramatorsk.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Explosion de gaz dans un immeuble résidentiel à Kiev : deux morts et cinq blessés

Reconstruction de l'Ukraine : début à Londres d'une conférence internationale

Guerre en Ukraine : le réservoir de Kakhovka se vide inexorablement après la destruction du barrage