EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : un pont entre la Crimée annexée et une zone occupée endommagé

Ukraine
Ukraine Tous droits réservés Iryna Rybakova/AP
Tous droits réservés Iryna Rybakova/AP
Par AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'attaque intervient alors que les forces ukrainiennes mènent une offensive pour libérer les territoires occupés du sud et de l'est du pays.

PUBLICITÉ

Un important pont reliant la Crimée annexée à une région du sud de l'Ukraine partiellement occupée par l'armée russe a été endommagé jeudi par une frappe ukrainienne, a affirmé Moscou, en pleine contre-offensive des forces de Kiev.

Par ailleurs, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé jeudi la Russie de préparer une attaque "terroriste" pour provoquer une fuite radioactive à la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par les forces de Moscou et plusieurs fois visée par des tirs. Le Kremlin a dénoncé un "mensonge".

L'attaque contre le pont en Crimée intervient alors que les forces ukrainiennes mènent une offensive pour libérer les territoires occupés du sud et de l'est du pays. Moscou affirme que celle-ci est en train de marquer le pas.

La Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014, sert de base arrière aux forces russes, notamment pour l'envoi de renforts et la maintenance d'équipements. Les quelques ponts reliant la péninsule au sud occupé de l'Ukraine sont essentiels pour mener ces opérations.

"Dans la nuit, une frappe a touché le pont de Tchongar", constitué de deux routes parallèles reliant la Crimée à la région de Kherson dans le sud de l'Ukraine, a annoncé le gouverneur russe de la péninsule annexée, Sergueï Aksionov.

Il a ajouté que la frappe n'avait pas fait de victimes et que les dégâts étaient en train d'être évalués.

Le responsable de l'administration pour la partie occupée de la région de Kherson, Vladimir Saldo, a déclaré que les forces ukrainiennes avaient vraisemblablement utilisé des missiles britanniques de longue portée Storm Shadows, une affirmation invérifiable de source indépendante.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine remplit deux des sept conditions pour débuter les négociations d'adhésion à l'UE

L'Ukraine lutte pour réparer ses centrales électriques endommagées

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés