EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Ukraine remplit deux des sept conditions pour débuter les négociations d'adhésion à l'UE

Selon un rapport oral présenté par la Commission européenne, l'Ukraine progresse lentement sur la voie de l'adhésion à l'UE.
Selon un rapport oral présenté par la Commission européenne, l'Ukraine progresse lentement sur la voie de l'adhésion à l'UE. Tous droits réservés Virginia Mayo/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Virginia Mayo/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Jorge LiboreiroYolaine de Kerchove (traduction)
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne a présenté une première mise à jour des progrès réalisés par l'Ukraine sur la voie de l'adhésion à l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Le pays déchiré par la guerre a pleinement rempli deux des sept conditions fixées par Bruxelles dans le cadre de la candidature de l'Ukraine.

Ces mesures sont considérées comme essentielles pour entamer les négociations d'adhésion sur une base formelle, ce que Kiev souhaiterait voir se produire avant la fin de l'année.

Les réformes achevées concernent la composition de deux organes judiciaires de haut niveau et le secteur des médias, dont la législation a été modifiée pour s'aligner sur les normes de l'UE.

L'Ukraine a réalisé de "bons progrès" sur une troisième exigence - la sélection des juges pour la Cour constitutionnelle - et "quelques progrès" sur les quatre autres : la lutte contre la corruption, la prévention du blanchiment d'argent, l'atténuation de l'influence excessive exercée par les oligarques et la protection des minorités nationales.

Cette mise à jour a été présentée jeudi par Olivér Várhelyi, commissaire européen chargé de l'Elargissement, lors d'une réunion avec les ministres à Stockholm.

"L'Ukraine doit se doter d'un bilan crédible en matière de poursuites et de condamnations et mener une lutte constante contre la corruption", a déclaré M. Várhelyi à propos de l'une des tâches en suspens.

Les sept conditions ont été énoncées pour la première fois en juin 2022, lorsque la Commission européenne a évalué positivement la candidature initiale de l'Ukraine, soumise dans les premiers jours de l'invasion russe.

Les dirigeants de l'UE ont ensuite approuvé l'analyse et déclaré l'Ukraine candidate à l'adhésion à l'Union, en partant du principe que le pays remplirait les sept conditions requises avant de passer à la phase suivante.

La mise à jour présentée jeudi n'est qu'un avant-goût d'un rapport détaillé sur l'élargissement, pays par pays, qui devrait être publié à l'automne. Ce rapport sera utilisé par les dirigeants de l'UE pour décider d'ouvrir ou non les négociations d'adhésion avec Kiev, un processus très complexe et technique qui peut durer des années.

M. Várhelyi a déclaré que l'Ukraine pourrait satisfaire aux sept conditions d'ici octobre, malgré la guerre en cours, qu'il a qualifiée de "plus grand obstacle" aux ambitions européennes du pays.

"Il s'agit d'un instantané. En octobre, ces (mesures) ne seront pas les seuls critères que nous examinerons", a déclaré M. Várhelyi.

"Obtenir le statut de candidat a été un défi", a ajouté le commissaire. "Entamer les négociations d'adhésion est un autre défi".

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une majorité des Ukrainiens s'attendraient à adhérer à l'UE et à l'OTAN d'ici 10 ans

Explosion de gaz dans un immeuble résidentiel à Kiev : deux morts et cinq blessés

Evguéni Prigojine : "un jour la Russie se réveillera et s'apercevra que la Crimée est ukrainienne"