Pays-Bas : les téléphones portables vont être bannis des salles de classe d'ici 2024

Une salle de classe aux Pays-Bas
Une salle de classe aux Pays-Bas Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les téléphones portables et autres montres connectées perturbent les enfants dans leur apprentissage et doivent par conséquent être bannis des établissements d'enseignement secondaire, a déclaré mardi le gouvernement néerlandais dans un communiqué.

PUBLICITÉ

La Haye demande aux directions des écoles du pays de convenir d'ici octobre d'un règlement interne avec les enseignants, parents et élèves afin de retirer dès le mois de janvier ces appareils des salles de classe.

"Il y a de plus en plus de preuves selon lesquelles les téléphones portables ont un effet nocif pendant les cours", estime La Haye. "Les élèves peuvent moins bien se concentrer et leurs performances en pâtissent."

"Pour cette raison, les téléphones portables ainsi que les tablettes ou encore les montres connectées ne seront plus autorisés dans les classes à partir du 1er janvier 2024."

Dans une lettre adressée à la chambre basse du Parlement, le ministre de l'Education, Robert Dijkgraaf, affirme espérer une "transformation culturelle qui affectera de manière positive le climat d'apprentissage dans les salles de classe".

"En 2023, les téléphones portables sont un élément essentiel de notre vie quotidienne", écrit-il. "Ils donnent accès à l'information, relient les gens et forment un seul outil important dans la société moderne. Cependant, leur rôle en classe est de plus en plus contesté", a poursuivi M. Dijkgraaf.

Des études scientifiques

Le ministre explique avoir mené pendant plusieurs mois des discussions à ce sujet avec des professeurs, des scientifiques, des parents et des élèves. "Toutes les parties concernées soulignent l'importance d'un environnement d'apprentissage dans lequel les élèves peuvent se concentrer et participer."

Selon M. Dijkgraaf, des études scientifiques "ont démontré que l'utilisation non-éducative des téléphones portables portent atteinte" à cet environnement.

Le gouvernement de coalition du centre et de la droite de Mark Rutte n'a pour l'instant pas décrété d'interdiction formelle du téléphone en classe mais déclare se réserver le droit de le faire après une première évaluation de la situation en juin 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pays-Bas : des élections législatives anticipées au plus tôt mi-novembre

Pays-Bas : un "super donneur" de sperme rattrapé par la justice

Nouveau gouvernement aux Pays-Bas : partis prenants connus, PM annoncé bientôt