EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Début de la campagne électorale pour les législatives anticipées du 23 juillet : la droite en tête

Archive du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, à Madrid, le 14 octobre 2019.
Archive du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, à Madrid, le 14 octobre 2019. Tous droits réservés AP Photo/Paul White
Tous droits réservés AP Photo/Paul White
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le dernier sondage d'opinion du journal El Pais/40DB, publié vendredi, donne 127 sièges au Parti populaire, 113 aux socialistes et 42 au parti d'extrême droite VOX.

PUBLICITÉ

La campagne pour les élections générales espagnoles a commencé, et les sondages d'opinion donnent une légère avance au Parti populaire conservateur. 

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a convoqué ces élections anticipées en mai, après les résultats décevants du PSOE, le parti socialiste, aux élections locales et régionales, alors que le Parti Populaire s'imposait comme le vainqueur.

Les élections législatives anticipées auront lieu le 23 juillet 2023 et l'organisation d'élections en plein été et en pleine période de vacances suscite des inquiétudes quant au taux de participation.  

Le dernier sondage d'opinion El Pais/40DB publié vendredi donne donc 127 sièges au Parti populaire, 113 aux socialistes et 42 à VOX.

Pour obtenir la majorité, un parti doit atteindre 176 sièges. La chambre basse de l'Espagne, le Congrès des députés, compte 350 sièges.

Le nouveau parti de ces élections est la coalition de gauche SUMAR, dirigée par la vice-première ministre Yolanda Diaz. Le sondage d'El Pais lui donne 37 sièges.

Les partis nationalistes joueront probablement un rôle clé dans la formation d'un nouveau gouvernement. Les négociations pourraient prendre des mois, en pleine présidence semestrielle de l'Union européenne par l'Espagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections législatives espagnoles et présidence du Conseil de l’UE

Les priorités de l’Espagne pour sa prochaine présidence du Conseil de l’UE

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers