Incendies : accalmie en Grèce, mais la vigilance reste de mise

euronews
euronews Tous droits réservés Alberto Lo Bianco//LaPresse
Tous droits réservés Alberto Lo Bianco//LaPresse
Par euronews avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les incendies en Grèce sont désormais "sous contrôle" mais les pompiers restent "surle pied de guerre" face à une situation qu'ils jugent imprévisible.

PUBLICITÉ

À Nea Aghialos, en Grèce, les vitres des magasins ont littéralement volé en éclats, conséquence de l'explosion d'un entrepôt de munitions lors des incendies. Ces derniers ravagent le pays.  Depuis deux semaines, la Grèce s'est transformée en étuve en proie aux flammes : "plus de 660 feux recensés", la plupart vite éteints, mais dont une dizaine "ont atteint de vastes proportions, mettant tout le monde à l'épreuve", a indiqué vendredi le ministre du Changement climatique et de la Protection civile Vassilis Kikilias.

Les flammes ont également dévoré des milliers d'hectares de végétation en Italie. Dix grandes villes du pays ont de nouveau émis une alerte météo "orange" pour ce week-end. Avec 46 à 48° Celsius par endroit, l'Italie est confrontée à des records absolus de chaleur, comme l'ensemble des pays du pourtour méditerranéen.

La situation est aussi catastrophique en Syrie. Plus de 130 incendies ont été recensés dans le nord-est du pays. Jusqu'à 46°C ont été enregistrés dans certaines zones. Les vagues de chaleur sont meurtrières, notamment dans les camps de déplacés. L'ONU estime que 800 000 personnes vivant dans ces camps sont en danger immédiat ; principalement des femmes et es enfants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : les habitants de Mati veulent obtenir justice, six ans après l'incendie meurtrier

En Grèce, la saison des incendies a déjà repris, 72 feux déclarés

Les leçons à tirer des incendies dévastateurs d'Evros sont nombreuses