EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'ex-présidente du concours Miss France Geneviève de Fontenay est décédée

Geneviève de Fontenay
Geneviève de Fontenay Tous droits réservés MARTIN BUREAU / AFP
Tous droits réservés MARTIN BUREAU / AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancienne patronne du concours de beauté français est morte dans la nuit du lundi à mardi à l'âge de 90 ans. Elle s'était retirée de la vie publique depuis plusieurs années.

PUBLICITÉ

Geneviève de Fontenay, figure historique du concours Miss France avant d'en devenir persona non grata, est décédée à l'âge de 90 ans, a appris mercredi l'AFP auprès de son entourage, confirmant une information de la chaîne de télévision française TF1.

A l'écart de la vie publique depuis des années, elle avait été mise en examen en juin dernier pour injures et incitation à la discrimination transphobes. 

Emblématique "Miss des Miss", elle avait claqué la porte du concours pour divergences de vues en 2010. Défendant une image conservatrice de la féminité, elle avait progressivement été ostracisée.

En 2002, Endemol, géant européen de la téléréalité, avait racheté la société Miss France. Rapidement, la "dame au chapeau" et Endemol était entrés "en conflit éthique", selon elle, sur l'organisation du concours et de la cérémonie.

Elle avait fini par en claquer la porte pour lancer son propre concours dissident Miss Prestige nationale, déclenchant une guerre judiciaire avec Endemol.

Une histoire de rencontre

Née le 30 août 1932 à Longwy (en Meurthe-et-Moselle au nord-est de la France) dans une famille de dix enfants dont elle est l'aînée, Geneviève Mulmann s'est tôt fait remarquer par ses tenues, portant dès l'adolescence des tailleurs chics.

Elle rencontre en 1954 le président de la structure Miss France de l'époque, Louis Poirot, dit de Fontenay, de 24 ans son aîné. 

Elue "Miss Elégance" 1957, Geneviève de Fontenay a été un temps mannequin pour Balenciaga.

Elle reprendra seule en 1981 la direction du Comité Miss France, après la disparition de Louis de Fontenay.

Coups de gueule et polémiques

Connue pour son fort caractère, elle avait boycotté le centenaire des concours de beauté en France organisé fin 2020 par TF1. Geneviève de Fontenay rejetait la date de 1920 - celle du premier concours de "la plus belle femme de France"- et retenait celle de 1928, lorsqu'il fut rebaptisé "Miss France".

"Tristesse et émotion après la disparition de notre chère dame au chapeau (...) J’aimais son franc-parler, ses emportements patriotiques, sa défense des Miss France pensées à sa famille", a réagi sur le réseau social X (ex-Twitter) le journaliste et animateur français Stéphane Bern.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Inde : au moins 116 morts dans une bousculade lors d'un rassemblement religieux

Le vice-président du Malawi inhumé dans son village natal

Trois touristes disparus sont retrouvés morts en une semaine sur des îles grecques