PUBLICITÉ

L'Ukraine abat 15 drones tirés sur Kiev, la Russie en intercepte 7 au sud de Moscou

Un bâtiment du gouvernement ukrainien à Kiev, le 2 août 2023
Un bâtiment du gouvernement ukrainien à Kiev, le 2 août 2023 Tous droits réservés Jae C. Hong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Jae C. Hong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministère ukrainien de la Défense dit avoir abattu 15 drones lancés sur Kiev alors que Moscou assure avoir intercepté sept bombes volantes dans la région de Kalouga.

PUBLICITÉ

La défense aérienne ukrainienne a abattu une quinzaine de drones qui se dirigeaient vers Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le chef de l'administration militaire de la capitale, Serguiï Popko.

Les forces ukrainiennes "ont détecté et détruit près de 15 cibles aériennes" à l'approche de Kiev, a indiqué M. Popko sur Telegram, précisant qu'il s'agissait de drones explosifs "Shahed".

"Selon les informations disponibles pour le moment, il n'y a eu ni victime ni dégât dans la capitale", a-t-il ajouté.

L'alerte aérienne, la 820ème à Kiev depuis le début de l'invasion russe en février 2022, a duré trois heures, a précisé M. Popko.

La Russie a affirmé jeudi avoir abattu sept drones ukrainiens dans la région de Kalouga, à moins de 200 km au sud-ouest de Moscou, sur fond de multiplication d'attaques de ce type visant la capitale russe.

Les forces russes ont "empêché dans la nuit une tentative du régime de Kiev d'effectuer une attaque terroriste avec des drones au-dessus de la région de Kalouga", à environ 180 km de Moscou, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

"Six drones ont été abattus par les systèmes de défense antiaérienne", selon la même source,  et l'incident n'a pas fait "de victimes, ni de dégâts".

Pour sa part, le gouverneur régional, Viatcheslav Chapcha, a annoncé plus tard dans la journée qu'un septième drone avait été détecté et abattu dans cette région, en soulignant sur Telegram que cela "n'a affecté ni les gens, ni les infrastructures".

L'incident n'a pas fait "de victimes, ni de dégâts", a assuré le ministère de la Défense.

Ces annonces interviennent alors que les attaques de drones ukrainiens se sont multipliées ces dernières semaines en territoire russe, en visant souvent Moscou et la péninsule annexée de Crimée.

Ainsi, la Russie a affirmé mardi avoir neutralisé une attaque de drones ukrainiens à Moscou, en admettant toutefois que l'un des engins avait percuté un immeuble de la capitale, déjà touché le week-end dernier dans une attaque similaire.

La Cathédrale Sainte-Catherine touchée

Kherson également sous le feu des attaques russes. Ce jeudi, c'est une cathédrale du 18ème siècle, Sainte-Catherine, qui a été frappée, blessant quatre personnes. Quatre secouristes ont été blessés luttant contre un feu qui s'était déclaré dans l'enceinte religieux ce jeudi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un pétrolier russe touché par des drones ukrainiens

Attaque de drones ukrainiens contre une base navale russe en mer Noire

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine