PUBLICITÉ

Géorgie : un glissement de terrain fait au moins 18 morts

Glissement de terrain dans la région montagneuse de Ratcha, dans le nord-ouest de la Géorgie, août 2023.
Glissement de terrain dans la région montagneuse de Ratcha, dans le nord-ouest de la Géorgie, août 2023. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le désastre a eu lieu dans la région montagneuse de Ratcha, dans le nord-ouest du pays.

PUBLICITÉ

En Géorgie, un glissement de terrain a fait au moins 18 morts et 16 disparus.

Il s’est produit jeudi dernier dans la région montagneuse de Ratcha, dans le nord-ouest du pays. Des chalets, des lignes électriques, des routes et des ponts ont été endommagés.

Près de 400 secouristes, pompiers et policiers sont mobilisés pour tenter de retrouver des survivants. La boue entrave les opérations de sauvetage.

"Deux des enfants de ma sœur et leur ami étaient ici en vacances, raconte Kako Simonishvili. Il n'y a aucune trace d'eux."

Des volontaires aident également aux recherches.

"Tout le monde se mobilise, dit Algirdas Strioga, l'un d'entre eux. C'est une grande motivation de voir que les gens viennent, ça donne envie de venir aussi et d'aider."

Selon l'Agence de l’environnement géorgienne, le désastre a été provoqué par une combinaison de plusieurs facteurs : de fortes pluies et l’effondrement partiel d’un glacier suite à une avalanche de rochers.

La masse d’eau accumulée a alors déferlé dans le lit de la gorge.

"Les maisons ont été construites dans la gorge, là où se trouvait le lit de la rivière, explique Merab Gaprindashvili, chef du département géologie de l'agence. Voilà ce sur quoi nous devons nous concentrer. Nous devons faire en sorte que les gens aménagent leurs terrains, leurs espaces de vie et leurs infrastructures de manière à pouvoir résister aux effets du réchauffement climatique."

Selon le ministère de l'Intérieur, une enquête a été ouverte pour homicide involontaire par négligence coupable et violation des règles de sécurité dans une exploitation minière, et dans la construction de bâtiments.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : Le bilan du glissement de terrain du 3 août passe à 26 morts

Equateur : course contre la montre pour les secours après un glissement de terrain

Au Brésil, le bilan humain des glissements de terrain augmente à 44 morts