Ukraine : les combats s'intensifient à Koupiansk, un village russe frappé

Un obusier russe tire en direction de positions ukrainiennes, en Ukraine, le mardi 8 août 2023.
Un obusier russe tire en direction de positions ukrainiennes, en Ukraine, le mardi 8 août 2023. Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Reprise par les forces ukrainiennes en septembre dernier, la ville de Koupiansk, dans le nord-est, est ciblée par l’armée russe depuis plusieurs semaines.

PUBLICITÉ

Les combats s’intensifient à Koupiansk, dans le nord-est de l’Ukraine. Reprise par les forces ukrainiennes en septembre dernier, la ville est ciblée par l’armée russe depuis plusieurs semaines.

La Russie a revendiqué des avancées de plusieurs kilomètres dans le secteur ces derniers jours.

Alors que les résultats la contre-offensive ukrainienne se font attendre, Volodymyr Zelensky s’est rendu à Odessa pour une réunion avec des hauts responsables militaires.

Ce mercredi, des frappes russes ont fait un mort à Nikopol et un blessé dans la région de Kherson.

La Russie visée par des attaques

Un civil a été tué et quatre autres ont été blessés dans un bombardement ukrainien ayant touché le village russe de Gorkovski, proche de la frontière entre la Russie et l'Ukraine, a annoncé mercredi le gouverneur de la région de Belgorod.

"Gorkovski a été la cible de bombardements des forces ukrainiennes. Cinq obus ont explosé dans le centre du village, près de l'école", a déclaré sur la messagerie Telegram Viatcheslav Gladkov, précisant qu'un homme était mort après avoir reçu des éclats d'obus.

Trois hommes ayant reçu des éclats et une femme, victime d'une commotion, ont également été hospitalisés, a-t-il ajouté.

Les bombardements sur des villages russes proches de la frontière se multiplient depuis plusieurs mois, notamment dans les régions de Belgorod et de Koursk.

La Russie a également annoncé mercredi avoir abattu deux drones ukrainiens qui se dirigeaient vers Moscou, un type d'attaque qui s'est multiplié ces dernières semaines, tout en promettant une "réponse adéquate" au soutien des Occidentaux à Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappe sur un hôtel de Zaporijjia qui servait de base humanitaire à l'ONU et à des ONG

La Pologne va déployer 2 000 soldats supplémentaires à la frontière bélarusse

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations