PUBLICITÉ

Début des festivités au festival hongrois Sziget 2023

Sziget 2022
Sziget 2022 Tous droits réservés Zoltan Balogh/MTI - Media Service Support and Asset Management Fund
Tous droits réservés Zoltan Balogh/MTI - Media Service Support and Asset Management Fund
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Imagine Dragons, David Guetta ou encore Billie Eilish... Le festival Sziget 2023 démarre aujourd’hui à Budapest, en Hongrie.

PUBLICITÉ

Munis de leurs sacs à dos et de leurs tentes, les premiers visiteurs du festival Sziget 2023 sont arrivés ce mercredi. L'événement, qui dure six jours en Hongrie, s’ouvre aujourd’hui et plus de 100 000 visiteurs sont attendus par les organisateurs.

Cette année, le nombre de participants étrangers ne dépassera pas le nombre de Hongrois venus chanter et danser. Car lors des éditions précédentes, le nombre d’étranger était supérieur au nombre de locaux.

Pour cette édition 2023, quelques nouveautés sont attendues. Par exemple, après des décennies de toilettes mobiles, celles-ci seront remplacées par des conteneurs plus modernes.

Pour ce qui est de la poussière, disséminée à chaque concert par les sauts et autres déplacements des participants, pas d’inquiétude : pour la première fois, le sol sera aspergé d'une substance respectueuse de l'environnement, qui empêchera les particules de poussière de s’éparpiller dans l’air.

Après une période compliquée liée à la pandémie de Covid-19, le directeur du festival Tamás Kádár est satisfait du retour à la normale, alors que les festivaliers seront moins nombreux : "en termes de vente de billets, nous nous attendons à un nombre de visiteurs plus modeste comparé à l'année dernière, et ce, parce que l'année précédente, il y a eu une forte augmentation des festivaliers après la pandémie".

ATTILA KISBENEDEK/AFP or licensors
Des festivaliers au Sziget 2019.ATTILA KISBENEDEK/AFP or licensors

Pour le Sziget 2023, les organisateurs ont à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Cette année, en raison du niveau élevé de l'eau, il sera interdit de se baigner dans le Danube, qui se trouve à proximité.

Mais pour pallier cette annonce, les organisateurs ont fait en sorte que les 100 restaurants présents au festival possèdent au moins un plat qui ne coûte pas plus de 2500 forints, soit 6,5 euros.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hongrie : premier jour de festivités au Sziget

Les festivals européens s'interrogent sur le maintien d'artistes russes dans leurs programmations

Le Sziget Festival est annulé à cause de la pandémie de coronavirus