PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : deux attaques de missiles ukrainiennes déjouées au-dessus du pont de Crimée

Le pont de Crimée
Le pont de Crimée Tous droits réservés AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux attaques de missiles ukrainiennes ont été déjouées samedi au-dessus du pont stratégique qui relie la Russie à la péninsule annexée de Crimée, ont annoncé les autorités locales et l'armée russe.

PUBLICITÉ

Selon le ministère russe de la Défense, cet ouvrage au-dessus du détroit de Kertch a été attaqué une première fois en début d'après-midi à l'aide d'un missile antiaérien ukrainien S-200 reconverti pour des frappes au sol.

"Le missile ukrainien a été détecté à temps et intercepté dans les airs par les systèmes de défense antiaérienne russes. Il n'y a pas eu de blessés ni de dégâts", a-t-il ajouté sur Telegram.

Le dirigeant de la Crimée, Sergueï Aksionov, a quant à lui évoqué deux missiles ukrainiens, et non un, abattus près du détroit de Kertch. "Le pont de Crimée n'a pas été endommagé", a-t-il assuré sur Telegram.

Quelques heures plus tard, une nouvelle attaque à l'aide d'un missile S-200 reconverti a eu lieu et il a également été intercepté en plein vol, selon le ministère de la Défense.

"Un autre missile ennemi a été abattu au-dessus du détroit de Kertch. Merci à nos forces de défense aérienne pour leur grand professionnalisme et leur vigilance !", a confirmé M. Aksionov.

Selon un conseiller de M. Aksionov, Oleg Krioutchkov, un écran de fumée a été créé par les forces spéciales en tant que moyen de défense supplémentaire.

Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé des frappes ukrainiennes "inacceptables" ayant visé un pont ouvert à la circulation civile. "Il fait l'objet de telles attaques depuis l'automne dernier. Elles ont notamment entraîné la mort de civils", a-t-il ajouté.

"Les forces armées ukrainiennes, incapables, malgré l'aide massive de l'Occident, de changer la situation sur la ligne de front, tentent de se venger", a ajouté la diplomatie russe dans un communiqué.

Ce pont, construit à grands frais sur ordre du président russe Vladimir Poutine après l'annexion de la péninsule de Crimée en 2014, a été pris pour cible à plusieurs reprises par des attaques ukrainiennes.

La précédente, en juillet, avait causé d'importants dégâts sur la section routière de l'ouvrage, qui sert également à acheminer du matériel militaire à l'armée russe combattant en Ukraine.

Le pont en béton, long de 18 kilomètres et inauguré en 2018 par Vladimir Poutine, consiste en deux structures parallèles, l'une réservée à la circulation routière et l'autre au trafic ferroviaire.

Le président russe avait ordonné de renforcer sa sécurité après la précédente attaque.

La Crimée elle-même est aussi régulièrement visée par des frappes ukrainiennes. La Russie a ainsi annoncé avoir abattu pendant la nuit 20 drones envoyés contre des objectifs sur le territoire de cette péninsule.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Cube : des Ukrainiens ont-ils célébré la destruction du pont de Crimée dans un bar ?

Tirs russes sur Kharkiv, Moscou presse sur Tchassiv Iar, l'Ukraine frappe la Crimée avec ATACMS

Les tactiques russes en mer Noire "pas à la hauteur", selon le ministère britannique de la Défense