EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Feux au Canada : ordre d'évacuation à Yellowknife, l'une des principales villes du Grand Nord

La fumée d'un feu de forêt remplit l'air à Boundary Creek, Territoires du Nord-Ouest, à environ 15 miles (25km) à l'est de Yellowknife, mardi 15 août 2023.
La fumée d'un feu de forêt remplit l'air à Boundary Creek, Territoires du Nord-Ouest, à environ 15 miles (25km) à l'est de Yellowknife, mardi 15 août 2023. Tous droits réservés Bill Braden/AP
Tous droits réservés Bill Braden/AP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les habitants de Yellowknife, l'une des principales villes du Grand Nord canadien, ont reçu l'ordre d'évacuer d'ici vendredi midi en raison de l'avancée rapide des feux de forêt.

PUBLICITÉ

"Malheureusement, la situation des feux de forêt tourne au pire avec un brasier à l'ouest de Yellowknife qui représente une véritable menace", a déclaré mercredi soir Shane Thompson, ministre de l'Environnement des Territoires du Nord-Ouest en ordonnant l'évacuation des 20 000 résidents de cette ville. 

Près de 168 000 personnes ont dû être évacuées au Canada depuis le début d'une saison qui, avec actuellement 230 feux actifs, bat tous les records et accable ces jours-ci les Territoires du Nord-Ouest, région nordique deux fois plus grande que la France métropolitaine. Le Premier ministre du Canada a exprimé son émotion face aux feux ravageurs.

Séparés de plusieurs centaines de kilomètres les uns des autres, les villages de la région sont "particulièrement difficiles" à évacuer par voie terrestre, expliquait plus tôt cette semaine Mike Westwick, du service des feux territorial, précisant qu'un contingent de l'armée canadienne était déployé pour faciliter des évacuations aériennes.

Le Canada, qui de par sa situation géographique se réchauffe plus vite que le reste de la planète, est confronté ces dernières années à des événements météorologiques extrêmes dont l'intensité et la fréquence sont accrues par le réchauffement climatique.

Actuellement, plus de 230 incendies de forêt sont encore actifs au Canada. Et 15 % de la population des Territoires du Nord-Ouest a déjà été évacuée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Cube : pourquoi des hélicoptères combattent-ils le feu par le feu ?

​L'Union européenne et le Canada créent une alliance verte

Guerre en Ukraine : le Canada annonce une aide de 452 millions d'euros à Kyiv