EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : au moins quatre morts après de nouveaux bombardements russes

Les services d'urgence s'efforce d'éteindre un incendie suite à une attaque russe à Kryvyï Rig, en Ukraine, vendredi 8 septembre 2023.
Les services d'urgence s'efforce d'éteindre un incendie suite à une attaque russe à Kryvyï Rig, en Ukraine, vendredi 8 septembre 2023. Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP
Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois civils ont été tués à Odradokamianka, dans la région de Kherson. Un autre à Kryvyï Rig, ville natale du président ukrainien Volodymyr Zelensky,

PUBLICITÉ

Au moins quatre personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées vendredi dans une série de frappes et bombardements russes visant villes et villages d'Ukraine, ont indiqué les autorités ukrainiennes.

Trois civils ont été tués et quatre blessés par une bombe larguée d'un avion sur Odradokamianka, dans la région méridionale de Kherson, a indique sur Telegram le ministre de l'Intérieur, Igor Klymenko.

Cette localité fait face aux forces russes déployées sur l'autre rive du Dniepr.

A Kryvyï Rig, ville natale du président Volodymyr Zelensky dans le sud du pays, un bombardement a frappé un bâtiment administratif faisant un mort et 44 blessés, selon les secours. Trois personnes sont dans un état grave.

Selon la police ukrainienne, c'est un policier qui a été tué et neuf de ses collègues font partie des blessés.

La Russie bombarde presque toutes les nuits des villes ukrainiennes.

Dans le nord de l'Ukraine, un quartier résidentiel de la ville de Soumy a été touché. Une vingtaine de bâtiments ont été endommagés, selon le ministère ukrainien de l'Intérieur. Trois personnes ont été blessées, dont un couple de personnes âgées qui a pu être extrait des décombres.

Plus à l'est, à Zaporijjia, un homme a été blessé par une frappe russe à l'aube, selon le chef de l'administration militaire régionale, Iouriï Malachko.

Au-delà de ces bombardements nocturnes qui peuvent viser quotidiennement tout le territoire, les autorités militaires ukrainiennes ont dénombré à proximité du front, 29 localités sous le feu russe au cours des dernières 24 heures, tuant au moins une femme.

Cette région partiellement occupée par l'armée russe est le théâtre de la principale contre-offensive ukrainienne dans le sud ukrainien pour percer les lignes russes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : la contre-offensive menacée par la lenteur de l'aide occidentale, déplore Zelensky

Elon Musk dit avoir empêché une attaque contre la flotte russe de Crimée

Les forces ukrainiennes ont mené des opérations offensives près de Bakhmout, selon l'ISW