PUBLICITÉ

Les présidents nord-coréen Kim Jong Un et russe Vladimir Poutine sur la même longueur d'ondes

Le président nord-coréen Kim Jong Un à son arrivée en Russie
Le président nord-coréen Kim Jong Un à son arrivée en Russie Tous droits réservés 朝鮮通信社/KCNA via KNS
Tous droits réservés 朝鮮通信社/KCNA via KNS
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a qualifié de "priorité absolue" le renforcement des liens entre Moscou et Pyongyang lors d'une rencontre avec Vladimir Poutine sur un cosmodrome en Extrême-Orient russe, un sommet exceptionnel qui pourrait aboutir à des ventes de matériel militaire à la Russie.

PUBLICITÉ

Le président russe Vladimir Poutine a dit trinquer mercredi au "renforcement futur de la coopération" avec Pyongyang, à l'occasion d'un déjeuner organisé en honneur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, en visite sur un cosmodrome dans l'Extrême-Orient russe.

"Un toast au renforcement de l'amitié et de la coopération entre nos pays", a déclaré M. Poutine, debout derrière une longue table, entouré de hauts responsables russes et nord-coréens, selon des images diffusées par la télévision d'Etat russe.

"Au bien-être et à la prospérité de nos peuples", a-t-il ajouté sur un ton solennel, avant de lever un verre de vin rouge, avec à sa droite son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou.

"Votre visite actuelle se déroule également dans une atmosphère de camaraderie et d'amitié", a encore salué le président russe devant Kim Jong Un. Avant de regarder droit dans les yeux son homologue nord-coréen et lui assurer : "Un vieil ami vaut mieux que deux nouveaux".

"Aujourd'hui encore, nous nous efforçons de renforcer les liens de camaraderie et de bon voisinage, en agissant pour la paix, la stabilité et la prospérité dans notre région commune", a encore fait valoir M. Poutine, toujours selon ces images diffusées par la télévision d'Etat russe.

Le président russe a rappelé que les relations entre la Russie et la Corée du Nord "ont été établies lors de la lutte pour la liberté de la Corée en 1945, lorsque les soldats soviétiques et coréens ont écrasé côte-à-côte les militaires japonais".

Avant ce déjeuner officiel, les deux dirigeants s'étaient entretenus pendant plus de deux heures, d'abord en présence des délégations respectives, suivies d'un échange en tête-à-tête entre les deux chefs d'Etat, selon le Kremlin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pyongyang annonce le succès d'un lancement de satellite, Séoul suspend un accord

Quand Vladimir Poutine fait l'éloge d'Elon Musk

La Corée du Nord présente son "sous-marin nucléaire tactique d'attaque"